RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

En rachetant YouTube Google devient le géant mondial de la vidéo en ligne

En annonçant le 9 octobre le rachat de YouTube, Google est tout simplement devenu le géant mondial de la vidéo en ligne, contrôlant à présent plus de la moitié du marché en pleine explosion de la vidéo sur le Net. La transaction est valorisée à 1,65 milliard de dollars, soit à peu près 1,3 milliard d'euros. Elle devrait être bouclée dans le courant du quatrième trimestre 2006. Cette plate-forme a été créée en 2005 par Chad Hurley, Steve Chen, et Jawed Karim, trois anciens employés du service de paiement en ligne PayPal. YouTube, lancé fin 2005, s'est hissé en quelques mois à la 14e place des sites les plus visités du monde, selon le cabinet ComScore, avec 72 millions de visiteurs en août 2006 et 100 millions de vidéos regardées par jour. De quoi attirer les convoitises de tous les grands d'Internet, dont Yahoo!, News Corp., Viacom et Time Warner, qui ont également cherché à le racheter ces derniers mois, selon la presse économique.

Le rachat de YouTube est la cinquième acquisition de Google depuis trois ans. Elle intervient après les prises de participation dans dMArk Broadcasting, une société qui a mis au point des logiciels pour les radios en ligne, en janvier 2006 (investissement de 100 millions de dollars), AOL (prise de participation de 5 % dans le capital, en décembre 2005, pour un milliard de dollars), ou Picasa, qui permet de gérer et partager ses images en ligne (investissement de 4 millions de dollars).

Un bon investissement selon Sasa Zorovic, analyste chez Oppenheimer : " YouTube a une valeur phénoménale en termes de trafic et dans le secteur de l'internet c'est important, de la même façon que l'emplacement est important dans l'immobilier. YouTube a presque 50 pour cent du marché de la vidéo en ligne et combiné à Google Video, ils ont près de 60 % du trafic. "

Steve Neimeth, gérant de fonds chez AIG SunAmerica , un autre intéressé par YouTube, commente : " C'est une très bonne décision stratégique de la part de Google, car cela leur permet de se développer dans un secteur internet où ils n'étaient pas forts : la vidéo. Financièrement, Google est assis sur 10 milliards de dollars de cash et le prix est dans la fourchette des attentes."

Quant au fonctionnement de la société YouTube, basée à San Mateo, en Californie, et à ses employés, Google précise qu'il n'y aura aucun changement de côté-là. L'annonce anticipée par les investisseurs a d'ailleurs profité au titre boursier de Google. Quant à la capitalisation boursière de Google, elle a atteint les 130 milliards de dollars, dépassant celle d'IBM ou d'Intel et faisant de Google la 15e société américaine.

Grâce à ce rachat, Google enrichit son propre site de vidéo en ligne Google Video avec les plusieurs millions de vidéos dont dispose YouTube. Sans oublier bien sûr les quelque 32 millions de visiteurs qui passent chaque mois sur le site de YouTube. A l'heure de ce rachat, on apprend également que YouTube a signé des accords avec Universal, CBS et Sony pour se prémunir contre une avalanche de procès, et la colère des majors. YouTube mettra également des technologies en place pour éviter la diffusion de vidéos illégales, autrement dit, non autorisées par les ayants droits.

Comme un bonheur n'arrive jamais seul, Google a également annoncé lundi 9 octobre un partenariat stratégique avec Sony BMG Music Entertainment, Bertelsmann AG et Warner Music Group visant à permettre aux internautes d'avoir accès au large catalogue de vidéos musicales de Sony BMG sur Google Vidéos. Grâce à cet accord, d'ici quelques mois, il est prévu que les utilisateurs puissent accéder au contenu Sony BMG via les sites partenaires de Google sur le réseau AdSense.

NYT

WP

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

    Recommander cet article :

    back-to-top