RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

Elodie, nouveau robot mobile à navigation autonome

Après des robots mobiles et autonomes d'accueil et d'assistance de clients à distance pour des centres de self-stockage ou en milieux hospitaliers, la start-up toulousaine Wyca Robotics sort Elodie, une plate-forme modulaire, mobile et autonome, destinée aux intégrateurs.

Le nouveau produit, baptisé Elodie, vient d'être présenté dans le cadre du salon professionnel Siane, qui s’est tenu à Toulouse du 22 au 24 octobre. La commercialisation démarre et les premières livraisons sont programmées pour le 1er trimestre 2020. La société table sur une cinquantaine de robots pour la première année.

Le robot a été initialement développé pour répondre à des problématiques d'accueil et d’assistance physique du client à distance pour la gestion de centres de self-stockage, afin de se libérer de la contrainte d'une présence physique permanente sur des sites ouverts à la clientèle 24h sur 24h.

Mais il a progressivement été adapté à d'autres usages, dont la télémédecine, l’accueil et le guidage de patients en cliniques ou les inventaires en GMS. "Les clients nous commandent souvent un ou deux exemplaires pour conduire des phases pilotes beaucoup plus longues que ce que nous avions imaginé au départ", souligne Nicolas de Roquette. Pour accélérer sa croissance, la start-up a donc misé sur sa nouvelle plate-forme modulaire.

Elodie intègre un système de fixation et des interfaces électriques et informatiques pour accueillir des équipements très divers, en fonction des besoins définis par les intégrateurs et les clients. Il s'ajoute à tous les aspects de robotique autonome et mobile qu'embarque l'appareil, avec caméras 3D et infrarouges, radar optique longue portée, batteries LIPO, base de recharge rapide et automatique, système de connexion (Wifi, 4G, Lora), maintenance préventive...

La capacité d’emport, de 150 kg, permet d'accueillir des casiers pour du transport de charges dans des ateliers, des caméras pour réaliser des inventaires, des écrans pour de la téléprésence ou encore des bras robotisés pour de la manutention. "A l'arrivée, nous proposons un système très ouvert qui ne nécessite aucune expertise particulière en robotique", insiste Patrick Dehlinger, le directeur général de Wica Robotics. Certains équipements, inspirés des premiers robots qu'elle a développés, seront proposés sur étagère par la start-up. Les clients ont ainsi le choix d'opter pour la plate-forme et des éléments déjà adaptés à leur besoins ou pour la plate-forme seule.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash 

L'Usine Digitale

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top