RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Diabète : pose du premier pancréas artificiel à Montpellier

C’est une grande première dans le traitement pour lutter contre le diabète, et elle a eu lieu en France, au Centre hospitalier universitaire de Montpellier. Des chercheurs ont non seulement mis au point un pancréas artificiel fonctionnel, mais ils l’ont aussi implanté chez un patient de 54 ans.

Actuellement, on estime que plus de 3 millions de français sont diabétiques. Cette épidémie des temps modernes est au cœur de nombreux travaux de recherche, et notamment ceux d’un consortium international de scientifiques, International Artificial Pancreas Study Group qui réunit des équipes française, italienne et américaine. Leur objectif était la mise au point d’un pancréas artificiel capable de remplacer l’organe défaillant. C’est chose faite.

En effet, Eric Renard, du département d'endocrinologie du CHU de Montpellier a annoncé récemment que son équipe, en collaboration avec l’ensemble des membres du consortium, avait mis au point le premier pancréas artificiel. Ce dernier est constitué d’un capteur sous-cutané qui mesure en permanence le taux de glycémie du patient, et d’une pompe à insuline pas plus grosse qu’un « Smartphone », qui injecte lorsque c’est nécessaire, l’hormone qui permet de réguler le taux de sucre dans le sang.

C’est ce dispositif qui a été implanté chez un patient âgé de 54 ans. L’homme, une fois équipé, a pu sortir de l’hôpital et passer une journée et une nuit tranquille sans se soucier de sa maladie, pour la première fois depuis longtemps. La même expérience a été réalisée en simultané à Padoue, avec le même succès.

Forts de ces premiers résultats, les chercheurs vont maintenant essayer de mettre au point un système permettant aux diabétiques une autonomie de plus de quelques heures. Ils espèrent, d’ici à trois ou quatre ans, mettre au moins un pancréas artificiel, capable d’assurer aux patients une tranquillité de plusieurs jours ou plusieurs semaines.

Information Hospitalière

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top