RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La dépression augmente sensiblement le risque de maladies cardiaques

Présentée à l'occasion de la conférence européenne de cardiologie , une étude norvégienne baptisée "HUNT" (Health Study Nord-Trøndelag), dirigée par Lise Tuset Gustad et portant sur 63.000 personnes du comté de Nord-Trøndelag, a montré que les sujets connaissant une légère dépression voyaient leur risque de crise cardiaque augmenter de 5 % par rapport à ceux qui ne présentaient aucun symptôme.

Ces travaux ont également montré que ce risque augmentait de 40 % chez les sujets atteints de dépression modérée ou grave. Dans le cadre de ces travaux, les chercheurs ont recueilli et analysé une multitude d'informations sur le mode de vie des participants à cette étude : consommation de tabac,  indice de masse corporelle, activité physique, tension artérielle notamment. Comme le souligne le professeur Gustad, "Les symptômes dépressifs augmentent le risque de développer une insuffisance cardiaque et plus les symptômes sont graves, plus le risque est élevé et cela indépendamment des autres facteurs de risque connus".

Selon ces scientifiques, la dépression déclencherait une production accrue d'hormones du stress, provoquant des inflammations et de l'athérosclérose et augmentant, in fine, le risque de maladies cardio-vasculaires. L'étude souligne en outre que les personnes déprimées ont plus de difficultés à suivre les conseils qui pourraient leur permettre d'adopter un mode de vie plus sain.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

European Society of Cardiology

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top