RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Dépister les maladies vasculaires après 65 ans sauverait des vies

Est-il justifié de mettre en place un dépistage systématique des maladies vasculaires pour tous les  hommes entre 65 et 74 ans, dans le but de sauver des vies à un coût raisonnable pour la société ? Telle est la question à la quelle a voulu répondre le Professeur Jes Lindholt, de l'Université d'Odense, au Danemark, dans l'étude VIVA.

"Nous avons donc cherché à savoir si un dépistage  "triple" des anévrismes de l'aorte abdominale, des artériopathies périphériques et de l'hypertension chez tous les hommes à partir de 65 ans réduisait la mortalité", a indiqué le Professeur Lindholt lors de la présentation des résultats au cours du congrès annuel de la Société Européenne de Cardiologie.

Les données, publiées dans le Lancet, montrent que leur hypothèse est gagnante : cinq ans après l'invitation au dépistage vasculaire triple, la mortalité est abaissée de 7 % et ce "pour un coût bien inférieur à celui des dépistages  des cancers".

Réalisée dans la région centre du Danemark, cette étude a inclus tous les hommes âgés de 65 à 74 ans, à savoir 50 169 hommes. "Nous avons été surpris de constater qu'en dépit des méthodes de diagnostic modernes disponibles partout, plus d'un homme sur 5 avait une maladie vasculaire non diagnostiquée", commente le Professeur Lindholt.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

The Lancet

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top