RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Découverte d'une molécule-clé dans la communication intracérébrale

Des chercheurs de l'Université du Queensland (Australie) ont montré que la myosine VI joue un rôle majeur dans le contrôle des neurotransmetteurs qui permet de transmettre les informations aux neurones.

La myosine VI est la plus curieuse représentante de la famille de myosines. Alors que toutes les myosines se déplacent ou produisent un mouvement dirigé vers l'extrémité des filaments d’actine, la myosine VI se dirige en sens inverse. Ces travaux montrent que la myosine VI a la capacité impressionnante de fixer les vésicules sécrétrices qui se trouvent le long des axones et font 5 000 fois sa taille !

"En fixant ces vésicules, la myosine VI contribue à maintenir la communication entre les cellules neuronales", souligne le Professeur Meunier qui va à présent tenter de comprendre par quels mécanismes la myosine VI réalise cet exploit.

Les chercheurs espèrent qu'en comprenant les modes d'action de cette étrange protéine cytoplasmique, ils pourront restaurer la communication interneuronale dans divers troubles du cerveau.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

MXP

UQ

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top