RTFlash

Coup d'envoi de la radio numérique en France

La ministre de la Culture et de la Communication a signé le mercredi 5 décembre un arrêté qui fixe la norme technique de diffusion de la radio numérique, première étape du lancement de ce nouveau service. « Le gouvernement a considéré que la norme T-DMB, par sa maturité, sa richesse et son évolutivité, était la plus à même de développer le marché de la radio numérique en France », indique Christine Albanel. La technologie T-DMB (Terrestrial Digital Multimedia Broadcasting) est un dérivé de la technologie DAB (Digital Audio Broadcasting), standard européen pour la diffusion de radios numériques, déployée notamment au Royaume-Uni. Elle est soutenue par l'immense majorité des opérateurs français - Radio France, Lagardère, NextRadio, NRJ, RTL, Sirti.

Cette technologie présente l'avantage de pouvoir notamment utiliser la bande de fréquences « III », actuellement empruntée par Canal+ pour sa diffusion en mode analogique. Autre atout de la T-DMB, elle nécessite moins d'émetteurs ;

s'il faut trois émetteurs pour couvrir Paris en DVB-H, un seul en T-DMB devrait suffire pour couvrir la capitale. Côté calendrier, la signature de cet arrêté « marque le coup d'envoi de la radio numérique pour que celle-ci arrive d'ici un an dans les foyers », a déclaré Christine Albanel lors d'une conférence de presse. L'arrêté sera transmis au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) qui va lancer, début 2008, un appel à candidatures pour attribuer les fréquences hertziennes numériques. Les premières émissions commerciales en T-DMB, hors expérimentations, devraient donc intervenir dès l'année prochaine.

ZDNet

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top