RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La convention anti-tabac de l'OMS entrera en vigueur fin février 2005

La convention anti-tabac de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) va entrer en vigueur fin février 2005, à la suite de sa ratification par le Pérou, a annoncé mercredi l'OMS. Le Pérou a été le 40ème pays à ratifier mardi ce texte, déjà adopté en mai 2003 par 192 pays membres de l'OMS après trois ans d'âpres négociations et de pressions de la part des fabricants de cigarettes. Cette convention cadre est le premier traité international en matière de santé publique jamais adopté. Elle vise à interdire la publicité pour les cigarettes, réglementer l'étiquetage et limiter l'usage du tabac dans les lieux publics.

Elle est réputée entrer en vigueur 90 jours après sa ratification par un total de 40 Etats membres, soit le 28 février 2005. "Il s'agit d'un traité majeur de santé publique qui offrira pour la première fois à la population une protection vis à vis du tabac", a souligné Iain Simpson, un porte-parole de l'OMS. "Il y a 40 pays (signataires) mais nous en espérons beaucoup d'autres". Pour le Dr Lee Jong-wook, directeur général de l'OMS, l'entrée en vigueur de la convention "montre l'importance que donne la communauté internationale à la nécessité de sauver des millions de vie, actuellement emportées par le tabac". "C'est maintenant que le vrai travail commence", souligne cependant le Dr Catherine Le Galès-Camus, sous directeur général à l'OMS pour les maladies non transmissibles. Elle rappelle que la convention ne fait que "fixer les objectifs idéaux à atteindre et un plan de travail à appliquer dans les pays". Le traité prévoit de restreindre la demande de tabac par l'augmentation des taxes sur les cigarettes et recommande la mise en oeuvre de mesures législatives pour interdire de fumer dans les lieux publics et de travail.

Il définit des règles de conditionnement et d'étiquetage pour les paquets de cigarettes, dont des avertissements aux utilisateurs sur les dangers du tabagisme. Il instaure en règle générale une interdiction globale de toute publicité en faveur du tabac, de toute promotion et de tout parrainage du tabac. Selon les statistiques de l'OMS, le tabac fait chaque année cinq millions de morts et ce chiffre va doubler dans les 25 années à venir si rien n'est fait pour freiner la consommation.

Si le rythme actuel se maintient, le nombre de fumeurs dans le monde devrait passer de 1,3 milliard à 1,7 milliard en 2025. Le tabac, souligne l'OMS dans un communiqué, est le seul produit légal pouvant entraîner la mort d'une personne sur deux qui en consomment régulièrement : autrement dit, sur 1,3 milliard de fumeurs, 650 millions décèderont prématurément à cause du tabac. Les groupes de pression anti-tabac se sont félicités de l'entrée en vigueur de la Convention. L'organisation britannique ASH a appelé la Grande-Bretagne à la "ratifier immédiatement". "Retarder cette ratification ne fait que servir les intérêts de l'industrie du tabac", a affirmé sa porte-parole Deborah Arnott.

OMS

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top