RTFlash

Comment Genève se climatise et se chauffe à l'eau du Léman

Dans certains domaines, la proximité de la Suisse a du bon : c’est le cas en matière écologique. Les Services Industriels de Genève (SIG) ont en effet récemment présenté à des élus et des techniciens travaillant dans les collectivités des lacs d’Annecy et Léman un dispositif de climatisation/chauffage grâce aux eaux lacustres. Le projet fonctionne depuis 2009 dans le quartier des Nations, et touchera demain le centre-ville et l’aéroport. Dans nos régions, il s’agit même de la plus prometteuse source d’énergie renouvelable, loin devant le solaire, l’hydro-électrique ou l’éolien.

Aujourd’hui, l’eau du lac Léman climatise environ 800 000 m² de bâtiments. Ce sont principalement des institutions internationales : l’Onu, le Bureau International du Travail mais aussi un hôtel comme l’InterContinental. « Ces bâtiments ont pu éliminer leurs machines à froid » explique Jean Brasier, responsable du projet aux SIG. L’avantage est double : le coût énergétique baisse de 20 %. Et le remplacement de machines qui fonctionnaient souvent au fioul a permis d’éviter le rejet de 6900 tonnes de CO² dans l’atmosphère.

Mieux encore, avec cette même technologie, les eaux du lac peuvent aussi servir de chauffage. « Cela ne peut marcher que sur les bâtiments neufs basse consommation tempère toutefois Jean Brasier. L’eau du lac ne peut être montée qu’à 50 degrés quand un bâtiment normal réclame de l’eau à 80 degrés pour être chauffé. » N’empêche qu’une nouvelle résidence étudiante ou des bureaux vont être chauffés par ce biais à Genève.

Comment ça marche ? L’eau est pompée à 35 mètres de fond, là où la température est sensiblement constante. Elle circule via des canalisations de 6 kilomètres sous terre, avant d’être rejetée un peu plus chaude dans les couches supérieures du lac, elles aussi plus chaudes. Mais entre-temps, elles ont refroidi les bâtiments par un simple système d’échangeurs ou les ont chauffés via des pompes à chaleur.

Le Dauphiné

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top