RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Des coliques durant l'enfance augmentent sensiblement le rique de migraine

Une équipe internationale de recherche a montré que les sujets ayant souffert de coliques pendant la petite enfance ont un risque sensiblement accru de migraine à l'adolescence et à l'âge adulte. Ces chercheurs, dirigés par Silvia Romanello, ont travaillé sur 208 enfants de 6 à 18 ans, diagnostiqués comme migraineux dans 3 hôpitaux européens et sur un groupe témoin composé de 471 enfants de la même tranche d'âge.

Les chercheurs ont constaté que les enfants ayant souffert de coliques étaient plus susceptibles (72 % de risque) d'être atteints de migraine à l'adolescence alors que ceux n'ayant pas connu cette pathologie dans la petite enfance n’avaient que 26 % de risque.

L'étude souligne que ce lien entre coliques infantiles et migraine pourrait reposer sur un mécanisme pathogénique commun et notamment sur une sensibilisation des terminaisons nerveuses périvasculaires dans l'intestin.

On estime que près de 20 % des nourrissons sont atteints de coliques. Pour la migraine, la prévalence augmente avec l'âge et passe de 3 % à cinq ans à 11 % à 10 ans pour atteindre 23 % à 15 ans.

La migraine a un coût humain et économique considérable, en raison du nombre de patients atteints et du caractère très invalidant de cette pathologie. L'étude rappelle donc qu'il est très important de progresser dans la connaissance des facteurs étiologiques de cette maladie et que la découverte d'un lien commun entre cette affection et d'autres pathologies pourrait permettre des progrès thérapeutiques décisifs.

Article rédigé par Elisa Tabord pour RT Flash

ESN

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top