RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Avenir

Chirurgie du futur : un robot modulaire qui s'assemble dans le corps

Des scientifiques et des ingénieurs travaillent actuellement au développement d'Ares, un robot chirurgien qui pourrait s'assembler dans le corps d'un patient afin d'y réaliser une opération. Ce type de procédé occasionnerait moins de douleur chez les patients, et réduirait le temps d'hospitalisation.

Développé par plusieurs laboratoires européens, le projet de robot Ares (Assembling Reconfigurable Endoluminal Surgical System) adopte une approche modulaire, pour permettre l'assemblage d'un robot complexe à partir de petits modules qui peuvent être introduits dans le corps par des orifices naturels. Dans le cas d'une opération à l'estomac ou à l'intestin, le patient devrait avaler de 10 à 15 modules robotiques, qui pourront s'assembler, grâce à des aimants, en s'agençant selon une configuration prédéterminée.

Une fois le robot opérationnel, un médecin pourrait l'utiliser pour diagnostiquer la paroi stomacale et y faire une opération chirurgicale, les fonctions du dispositif étant commandées par un système de communication sans fil bidirectionnelle. Lorsque l'intervention est terminée, le robot se démembre et peut être évacué par les voies naturelles.

Techniquement, le robot est composé de modules assurant notamment l'alimentation en énergie, l'éclairage et le traitement des informations de communication. Du côté médical, d'autres modules peuvent réaliser une ablation ou une injection. Les développeurs d'Ares espèrent obtenir les premiers résultats concrets d'ici trois ans. Cependant, les scientifiques les plus optimistes pensent que, d'ici 10 ans, toutes les opérations chirurgicales pourraient être réalisées par des robots introduits dans le corps.

BV

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top