RTFlash

La Chine inaugure le train autonome le plus rapide du monde

Avant d’accueillir les Jeux olympiques d’hiver en 2022, la Chine a décidé de mettre le paquet. L’Empire du milieu a inauguré le 9 janvier une ligne ferroviaire entièrement autonome présentée comme la plus rapide du monde. Elle reliera la capitale chinoise à Zhangjiakou dans le nord de la Chine, qui doit accueillir une partie des jeux d’hiver.

Ce nouveau train, équipé de la technologie ATO (Automatic Train Operation), sera en mesure de parcourir la distance qui sépare Pékin des pistes de ski en 45 minutes, atteignant une vitesse maximale de 350 km/h. En 1909, lorsque la ligne Beijing et Zhangjiakou était inaugurée, 8 heures était nécessaires pour aller d’une ville à l’autre et il y a encore quelques mois, le trajet durait 3 heures.

Un employé de la China Railway Rolling Stock Corporation (CRRC), société d'Etat qui a conçu le "Fuxing", se trouvera dans la cabine pour assurer la sécurité des passagers et prendre le relais en cas de dysfonctionnement, mais le "Fuxing" est capable de moduler sa vitesse en fonction des limitations propres à chaque gare et de s’arrêter puis ouvrir les portes lors des arrêts. Depuis plusieurs années, la Chine mise sur le déploiement d’un vaste réseau ferroviaire pour désenclaver certains territoires, faciliter les déplacements touristiques, et réduire ses émissions de CO2. Plus de 35 000 kilomètres de voies ont été construites (autant qu’en France). Récemment, la CRRC a mis en service deux lignes intercités circulant à une vitesse de 200 km/h avec un système ATO similaire au "fuxing". Pékin dispose également d’un des trains les plus rapides au monde, le Transrapid, qui relie l'aéroport de Pudong à la station de métro Longyang Road à une vitesse maximale de 431 km/h.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Rail Tech

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Hyperloop va révolutionner les transports mondiaux

    Edito : Hyperloop va révolutionner les transports mondiaux

    Cette semaine, je reviens sur un sujet que nous avons déjà plusieurs fois abordé mais qui mérite un nouveau développement, à la lumière des récentes avancées technologiques : l’avenir du train et du ...

  • Véhicules propres : rien n'est encore joué…

    Véhicules propres : rien n'est encore joué…

    Le débat « moteur électrique contre moteur thermique » semble désormais plutôt derrière nous. Le tout-pétrole est condamné à terme, le moteur électrique serait donc la solution la plus crédible au ...

  • La voiture autonome pourra voir dans le brouillard

    La voiture autonome pourra voir dans le brouillard

    Un peu comme pour le principe de fonctionnement de l’imagerie LiDAR, les ondes sub-terahertz sont réfléchies par les objets et les signaux renvoyés peuvent ensuite être ...

Recommander cet article :

back-to-top