RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

CEA, CNRS créent un centre de calcul haute performance

Désireux de faciliter l'accès de la communauté scientifique française aux moyens de calculs de très hautes performances, le CEA et le CNRS ont créé le Centre National Jacques Louis Lions de Calcul Haute Performance de l'Essonne. Le centre permettra également le développement de coopération intra-européennes, notamment franco-allemandes.

Le Centre Jacques Louis Lions compte deux sites en Essonne, à savoir l'Institut du Développement et des Ressources en Informatique Scientifique du CNRS, ou IDRIS (Le Moulon/CNRS), et le Centre de calcul « recherche et technologie » du CEA, ou CCRT (Bruyères-le-Châtel/CEA).

L'IDRIS, situé sur le campus d'Orsay, met actuellement en oeuvre une plate-forme de calcul d'une puissance globale de plus de 200 Téraflops. Elle est vouée aux recherches de la communauté scientifique, précise-t-on dans un communiqué.

Le CCRT est, quant à lui, un centre de calcul scientifique et technique ouvert aux partenaires industriels. Installé à Bruyères-le-Châtel, il devrait disposer de plus de 300 Téraflops de puissance cumulée à partir de 2009. Une liaison à très haut débit devrait relier, dès cette année, l'IDRIS et le CCRT.

Le Centre devrait également voir la création d'une Maison de la Simulation sur le plateau de Saclay. L'intérêt sera d'accueillir des scientifiques utilisateurs des ressources de calcul et en quête de formations spécifiques en calcul de haute performance ou de moyens de visualisation avancée.

Enfin, le Centre Jacques Louis Lions prévoit de poser sa candidature à l'accueil d'un noeud du réseau européen PRACE (Partnership for Advanced Computing in Europe), pour les machines de capacité pétaflopique à l'horizon 2010/2011.

Eetimes

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top