RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

La carte bancaire du futur ? Votre main !

Une banque japonaise va proposer à partir du mois de septembre à ses clients d'utiliser leur main comme carte de retrait ou dépôt d'argent auprès de nouveaux distributeurs de billets à authentification biométrique.

Avis aux étourdis : vous n'oublierez bientôt plus votre carte bancaire. A partir de septembre, une banque japonaise va proposer à ses clients d'utiliser leur main comme carte de retrait ou de dépôt d'argent. Ogaki Kyoritsu Bank a en effet décidé d'équiper de nouveaux distributeurs de billets d'une authentification biométrique. Ces "tirettes du futur" seront ainsi dotées d'un lecteur de schéma des veines de la paume, capteur au-dessus duquel il suffit de présenter sa main pour être reconnu.

  • Schéma vasculaire de la paume pré-enregistré

Cette technologie, mise au point par le groupe japonais Fujitsu, est déjà utilisée par plusieurs banques pour reconnaître des clients, mais le dispositif ne sert qu'à remplacer le code numérique pour prouver que la carte bancaire de retrait employée appartient bien à celui qui l'utilise. Mais dans le cas d'Ogaki Kyoritsu Bank, le client n'aura plus besoin de carte. Pour effectuer des opérations simples comme un retrait un dépôt ou une consultation de solde, seule sa main lui sera demandée pour qu'il puisse s'authentifier. La reconnaissance de la personne s'effectuera alors en comparant un schéma vasculaire de la paume pré-enregistré dans le serveur de la banque et celui recueilli par le distributeur.

  • Risque d'erreur infinitésimal

Selon Fujitsu, le risque d'erreur est infinitésimal, plus faible que dans le cas d'empreintes digitales. Ce système biométrique pourrait éviter une redite de la situation difficile vécue par de nombreux Japonais l'an passé, lorsque leurs documents bancaires (cartes, livrets de retrait) ont été emportés par le tsunami qui a dévasté le nord-est le 11 mars. Pendant des jours, il leur a été impossible de retirer du liquide.

  • D'autres évolutions à venir

L'initiative d'Ogaki Kyoritsu Bank pourrait être suivie par des groupes bancaires plus importants. Outre Fujitsu, deux autres géants nippons du secteur de l'électronique, Hitachi et Sony, ont également conçu des systèmes de reconnaissance biométrique basés sur le réseau vasculaire de la main. Hitachi a déjà testé le paiement direct sans argent liquide ni carte, simplement sur présentation d'un doigt au-dessus d'un lecteur, l'identification du client permettant de prélever directement le montant dû sur un compte bancaire ou un porte-monnaie électronique associé.

La Tribune

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Une peau électronique qui a un sixième sens…

    Une peau électronique qui a un sixième sens…

    Une équipe de recherche de l’institut Helmholtz-Zentrum de Dresden-Rossendorf, en Allemagne, a mis au point une minuscule peau électronique connectée (ou e-peau) d’une ...

  • Vers la prothèse de la main du futur

    Vers la prothèse de la main du futur

    En dépit des progrès considérables réalisés pour restaurer l’information tactile chez des personnes ayant subi l’amputation d’un membre, cette information demeure très ...

  • Des robots font dialoguer les poissons avec les abeilles

    Des robots font dialoguer les poissons avec les abeilles

    A priori, poissons et abeilles n’auraient ni l’occasion de se rencontrer, ni grand-chose à se raconter. Des chercheurs de l’EPFL et de quatre autres institutions Européennes membres du projet ...

Recommander cet article :

back-to-top