RTFlash

Le capital-risque français en forme

Le capital-risque se porte mieux en France. Les opérations auraient augmenté de 80 % en 1998 permettant à quelque 111 start-up françaises de haute technologie (contre 50 l'an dernier) de réunir 675 millions de francs, selon une étude du "business angel" Chausson Finance publiée mardi. A noter que 50 % des financements concernent les logiciels et les télécoms, le commerce électronique et les services Internet ne représentant que 10 % de l'investissement. Ce secteur serait cependant promis à une "forte croissance", selon Christophe Chausson. En terme de répartition par stade de développement, le capital de démarrage pèse pour moins de 10 % du total des investissements. "Les initiatives liées à la création de fonds d'amorçage (comme celui de l'INRIA) décidées en fin d'année devrait contribuer à développer ce type de financement au premier semestre", estime toutefois Christophe Chausson. En moyenne les dix sociétés de capital-risque les plus actives ont effectué 12 investissements chacune pour une enveloppe totale de 56 millions de francs (soit moins de 5 millions par investissement). L'indicateur mis au point par Chausson ne prend en compte que les investissements de plus de 500 KF.

Les News http://www.lesnews.net/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top