RTFlash

Le cantal démocratise le haut débit grâce au satellite et au WiFi

Sus à la fracture numérique entre les territoires ! Sous l'impulsion de son conseil général, de France Telecom et Sagem, le département français du Cantal, situé dans la Région Auvergne, déploie une solution pour démocratiser l'internet haut-débit.Après avoir effectué le raccordement ADSL de 23 collèges dans le cadre du plan CyberC@ntal, le conseil général a décidé de s'attaquer à l'épineux problème du haut-débit en zone rurale en équipant le village pilote de Saint Mamet. Ne pouvant bénéficier de l'accès ADSL en raison de son éloignement avec le central téléphonique, le village bénéficie d'une solution couplant accès satellite bidirectionnel pour l'accès distant et réseau WI Fi pour la boucle locale et offrant des débits sensiblement comparables à l'ADSL 512 k. Sur le plan financier, la solution retenue a coûté environ 100.000 euros à la collectivité locale, qu'un opérateur public sera chargé de rentabiliser via des abonnements de 30 euros par mois pour les particuliers et 70 euros pour les entreprises. "Cette initiative va permettre un désenclavement numérique, va également refléter l'image dynamique du Cantal. Elle devient également un facteur sociologique important puisque les cantaliens ne se sentent plus exclus. L'Internet haut débit participe à lutter contre l'exode rural." précise le service de presse du conseil général. Relativement accessible pour une collectivité locale, ce type de solution, couplant l'accès satellite bi-directionnel commence à se démocratiser mais reste néanmoins moins compétitive que la solution WADSL déployée dans le cadre des inforoutes de l'Ardèche, un département situé de l'autre côté du massif central.

Nétéconomie :

http://www.neteconomie.com/perl/navig.pl/neteconomie/infos/article/20040119143310

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

    Recommander cet article :

    back-to-top