RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Bientôt, un vaccin contre l'hépatite C

La société strasbourgeoise Transgene annonce l'entrée de son vaccin thérapeutique TG4040, contre l'hépatite C, en étude clinique de phase I. L'hépatite C touche 170 à 200 millions de personnes dans le monde chaque année et 470 000 en décèdent. L'hépatite C est sans conteste un problème de santé majeur : l'infection par ce virus conduit à des fibroses, des cirrhoses et des hépatocarcinomes.

Cet essai est subventionné dans le cadre du Pôle de compétitivité mondial LyonBiopôle (voir le dossier d'Industrie & Technologies de décembre 2006). L'étude clinique, conduite en France, inclura 15 patients porteurs chroniques du virus de l'hépatite C n'ayant reçu aucun traitement contre leur infection. L'obtention des données de tolérance est prévue pour fin 2007, les paramètres virologiques et immunologiques, pour fin 2008.

Le vaccin TG4040 exprime des protéines non structurelles du virus de l'hépatite C et a pour objectif d'induire une forte réponse immunitaire contre les cellules infectées. Il utilise comme technologie de vectorisation le MVA, virus de la vaccine hautement atténué, comme le vaccin TG4001 de Transgene contre le cancer de l'utérus lié à l'infection par le papillomavirus humain (en phase II d'essais cliniques).

Le vaccin TG4040 se présente comme une alternative au traitement standard à base d'interféron et de ribavirine, efficace chez 50 % des patients qui vont jusqu'au bout de leur traitement, long et souvent très mal toléré par les malades. En janvier 2006, Transgene a obtenu une subvention d'un montant de 1,3 millions d'euros dans le cadre du pôle Lyon Biopôle pour le développement de ce vaccin. Cette subvention couvrira environ 30 % des frais relatifs à ce projet.

Trangen

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top