RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Les bêtabloqueurs efficaces contre les angiosarcomes cutanés

Une étude américaine conduite par William Chow et Clarissa N. Amaya a montré l'efficacité d'un traitement par bêtabloqueurs (sous forme de propranolol à la dose de 40 mg, 2 fois par jour) pour les angiosarcomes cutanés positifs à 3 récepteurs béta-adrénergiques ADRB1, ADRB2 et ADRB3.

Ce traitement a permis de stopper en une semaine l'évolution de la tumeur. Le traitement par chimiothérapie et par bêtabloqueur est complété par une radiothérapie et 6 mois plus tard, alors que le patient reçoit toujours le propranolol, on considère que son état est parfaitement stabilisé sans signe de dissémination de l’angiosarcome.

Chez les patients présentant des récepteurs positifs bêta-adrénergiques, l’utilisation des bêtabloqueurs pourrait donc constituer un élément du traitement de leur angiosarcome en complément de la chimiothérapie et de la radiothérapie. L’intérêt des bêtabloqueurs est d’ailleurs étudié dans d’autres processus tumoraux et particulièrement au cours du cancer du sein métastatique.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

NCBI

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top