RTFlash

Un bébé de 16 mois reçoit un tout petit cœur artificiel

Un cœur artificiel,  "le plus petit jamais implanté", a pu sauver pendant treize jours la vie d'un bébé de seize mois, avant qu'il ne bénéficie d'un don d'organe. L'hôpital Bambino Gesu de Rome a réalisé une première mondiale en implantant un minuscule cœur artificiel sur un bébé de 16 mois. Grâce à ce dispositif encore expérimental, l'enfant a pu survivre pendant 13 jours en attendant de bénéficier d'un don d'organe, très difficile à trouver à cet âge.

«Au mois de mars à l'hôpital Bambino Gesu, a été implanté pour la première fois au monde le plus petit cœur artificiel existant», a indiqué Antonio Amodeo, un des responsables de l'hôpital dans un communiqué. La fillette de 16 mois souffrait d'une cardiomyopathie à laquelle s'était ajoutée une infection grave du système d'assistance ventriculaire qui lui avait été implanté.

Le «cœur artificiel» est un prototype expérimental qui a été prêté à l'hôpital italien par les National Institutes of Health (NIH) américains. L'engin est en titane, ne pèse que 11 grammes et peut pomper 1,5 litre de sang par minute. L'opération pour implanter ce cœur artificiel a duré 8 heures et a été tentée car la gravité de l'état de santé de l'enfant rendait impossible le recours à d'autres solutions temporaires comme une circulation externe du sang.

Depuis la transplantation d'un vrai cœur il y a un peu plus d'un mois, le bébé se porte bien. L'hôpital Bambino Gesu est en pointe en Italie dans le domaine des transplantations et a été le premier au monde à implanter un cœur artificiel permanent à un adolescent de 16 ans il y a deux ans. Les cœurs artificiels sont devenus des outils importants pour maintenir en vie des patients en attente de transplantation cardiaque. Les progrès de miniaturisation des dispositifs et de leurs appareils de contrôle font qu'ils sont maintenant accessibles à des enfants. Le premier cœur artificiel fut implanté avec succès en 1982 à l'Université d'Utah aux États-Unis, sur Barney Clark, un dentiste à la retraite qui vécut 112 jours grâce à l'engin. Ce cœur mécanique, le Jarvik-7, était asservi à un centre de contrôle et à un compresseur fixe, de 180 kg.

Le Figaro Santé

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Bien dormir pour garder un bon coeur

    Bien dormir pour garder un bon coeur

    On sait depuis plusieurs années qu'un sommeil insuffisant ou de mauvaise qualité augmente les risques d'AVC et de problèmes cardiaques. Mais il restait à élucider les mécanismes de cette causalité. ...

  • AVC : Récupérer par la pensée

    AVC : Récupérer par la pensée

    Tous les ans, en France, quelque 140 000 personnes sont victimes d’un accident vasculaire cérébral (AVC), une obstruction ou une rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau. 31 000 en décèderont. ...

  • L'entreprise BIOLIFE4D réussit à imprimer en 3D un cœur humain miniature

    L'entreprise BIOLIFE4D réussit à imprimer en 3D un cœur humain miniature

    Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. Selon l'Organisation mondiale de la santé, en 2030, près de 23,6 millions de personnes mourront de ces affections. ...

Recommander cet article :

back-to-top