RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Les bases génétiques de l'allergie livrent leurs secrets

Des chercheurs américains du Centre des enfants à l’hôpital Johns Hopkins (Maryland), dirigés par Pamela Frischmeyer-Guerrerio, viennent de montrer que certaines mutations génétiques semblent jouer un rôle important dans de nombreuses allergies. Ces gènes contrôlent une protéine appelée TGF-beta. Cette protéine est fortement impliquée dans le déclenchement de certaines maladies génétiques, telles que les syndromes de Marfan et de Loeys-Dietz qui provoquent notamment des lésions artérielles.

Cette étude, qui a porté sur 58 enfants âgés de sept à 20 ans, a pu montrer que ce type de dysfonctionnements génétiques affectant la protéine TGF-beta est également impliqué dans le déclenchement de l'asthme, des allergies alimentaires et l’eczéma.

Les chercheurs ont également découvert que le losartan, un médicament bien connu contre l'hypertension, possédait un effet thérapeutique intéressant contre les allergies. Le losartan peut notamment arrêter la dilatation de l'aorte provoquée par le mauvais fonctionnement de la protéine TGF-bêta chez les patients atteints de la maladie de Marfan ou de Loeys-Dietz.

Dans le prolongement de ces travaux, une nouvelle phase d'essais cliniques chez l'animal est en cours pour évaluer si le losartan permet de réduire le niveau d'allergie.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

STM

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top