RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le baromètre 2007 des technologies à la mode

Gartner s'est livré cette année encore à un petit exercice de classification. Résultat, un modèle qui différencie les cinq cycles de la mode high-tech, selon la maturité des technologies et leur visibilité. Car toutes les technologies ne se valent pas. Il y a celles qui connaîtront une adoption de masse d'ici deux ans, et pour lesquelles Gartner ne se fait pas de souci. C'est le cas de la TNT, qui a réussi depuis le printemps 2005 une remarquable percée en France, de la télévision numérique par le câble et le satellite, des baladeurs multimédias popularisés par l'iPod, ou encore de la téléphonie par IP à domicile et de la vidéo à la demande que les fournisseurs ajoutent à leurs offres. La presse en parle déjà depuis plusieurs années et les consommateurs sont prêts. Aussi, les taux de pénétration oscillent entre 20 et 50 %, explique Gartner.

Les technologies qui atteignent le « pic d'attentes » sont dans une situation totalement inverse. Incontournables dans les médias, elles font l'objet « d'un enthousiasme débordant et d'attentes irréalistes », souligne Gartner, qui conseille le plus souvent à ses clients de patienter avant d'adopter. De fait, leur arrivée à maturité n'est pas attendue avant deux à cinq ans, au mieux, voire entre cinq et dix ans. Dans cette catégorie, on retrouve la convergence fixe/mobile, les réseaux légaux de « peer-to-peer », la télévision sur mobile ou les nouveaux formats de DVD. Souvent, ces procédés risquent de décevoir et de tomber temporairement dans l'oubli médiatique. C'est le cas des Media Center, de la VOD sur PC, et surtout de la télévision par Internet. Seule l'Europe, tirée par la France, fait exception, relève Gartner.

Ces technologies auront tout de même l'occasion de revenir sur le devant de la scène et de prouver leur valeur. Après avoir été au coeur de l'actualité, les téléviseurs haute définition, les magnétoscopes numériques, la vidéo à la demande sur mobile et le WiFi à domicile sont sur le chemin d'une adoption de masse. Mais cette évolution se révèle finalement plus lente et plus discrète que prévu. Rien à voir avec leurs débuts fracassants des technologies « révolutionnaires » aux retombées conséquentes. En 2007, c'est la diffusion de contenus sur les consoles de jeu qui occupe ce créneau, aux côtés des écrans OLED, des widgets ou des ordinateurs ultra-mobiles. Mais là, le taux d'adoption avoisine seulement le pourcent, selon Gartner.

Expansion

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top