RTFlash

Avec Natural Interaction, BMW combine voix, regard et gestes pour interagir avec sa voiture

BMW vient de présenter son nouveau système de conduite, baptisé "BMW Natural Interaction". « Les voitures sont aujourd’hui prêtes à autre chose que d’aller d’un point A à un point B. Notre vision est une voiture intelligente qui devient beaucoup plus naturelle, une voiture qui est connectée, intuitive, prédictive, fiable, sans émission et autonome », a déclaré Christoph Grote, Senior Vice President BMW Group Electronics, à Barcelone, à l’occasion du Mobile World Congress. Pour cela, BMW continue d'innover : « On ne veut pas être dirigé par la technologie mais on veut diriger la technologie », insiste Christoph Grote.

Au cœur de cette stratégie : l’interaction avec le conducteur, la voiture et son environnement. BMW profite ainsi du MWC pour annoncer le lancement de la solution BMW Natural Interaction. Ce nouveau système multimodal combine trois technologies déjà développées par le constructeur automobile : la commande vocale, le contrôle gestuel étendu et la reconnaissance du regard.Intégrée à l’assistant personnel de BMW. Cette solution vise à enrichir l’expérience à bord. Le premier à en bénéficier sera le SUV Vision i-Next dont le lancement est prévu en 2021.

« On veut pouvoir utiliser BMW Natural Interaction à l’intérieur comme à l’extérieur de la voiture », explique à L’Usine Digitale Stefan Schubert, en charge de l’intégration de la solution chez BMW. « A l’intérieur, par exemple, si c'est une nouvelle voiture et que vous souhaitez savoir à quoi sert un bouton particulier sans en connaître le nom, il suffit de le pointer du doigt et de demander les informations à voix haute. Dans ce cas, l’assistant personnel va vous donner toutes les informations, comment vous pouvez l’utiliser… Pour nous, c’est notamment un très bon cas d’usage pour le "car sharing". » Autres possibilités à l’intérieur du véhicule : le réglage automatique des sièges ou de la température, la sélection de sa musique, l’ouverture de la vitre…

« A l’extérieur du véhicule, l’intérêt est de pouvoir obtenir des informations sur ce que vous voyez autour de vous », poursuit Stefan Schubert. Cette solution permettra ainsi au conducteur de demander à l’assistant personnel de lui indiquer le nom et autres informations d’un bâtiment, d’un restaurant, d’un hôtel… simplement en le pointant du doigt ou en le regardant. Et même de réserver une table, une chambre ou une place de cinéma. Très utile également, en pointant un parking du doigt, il sera possible de demander si des places sont libres ou non.

Pour activer la commande, le conducteur devra combiner au moins deux types d’interactions : la voix et le regard, ou  la voix et le geste – la commande vocale étant obligatoire. Ceci dans un souci de précision et de sécurité. Pour cela, la solution BMW Natural Interaction repose sur trois types de capteurs installés au sein du cockpit : le microphone qui reconnaît la parole, son contenu, sa vitesse et sa sémantique ; le système caméra du conducteur, soit un petit capteur vidéo (mono-caméra) placé derrière le volant qui permet de suivre le regard et l’orientation de la tête ; et un capteur vidéo ToF (Time of flight, ou "Temps de vol" en français) situé au niveau du rétroviseur intérieur qui permet de mesurer en temps réel une scène en 3D et de reconnaître les gestes. A terme, BMW compte développer la solution dans tous ses véhicules, et pas simplement dans ses voitures automatiques.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

BMW

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Hyperloop va révolutionner les transports mondiaux

    Edito : Hyperloop va révolutionner les transports mondiaux

    Cette semaine, je reviens sur un sujet que nous avons déjà plusieurs fois abordé mais qui mérite un nouveau développement, à la lumière des récentes avancées technologiques : l’avenir du train et du ...

  • La Chine présente son tramway sans rails ni conducteur !

    La Chine présente son tramway sans rails ni conducteur !

    C'est un nouvel engin qui se situe à mi-chemin entre le tramway et le bus. Son nom, l’Autonomous Rail Rapid Transit (ART). Equipé de roues en caoutchouc, l'ART est conçu pour circuler dans les rues ...

  • Airobotics dévoile ses drones autonomes

    Airobotics dévoile ses drones autonomes

    La compagnie israélienne Airobotics a présenté des drones autonomes capables de se diriger sans assistance humaine. Ces engins peuvent non seulement  s’élever et suivre ...

Recommander cet article :

back-to-top