RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

TIC

Les avancées de la télévision interactive française

L'éditeur français de logiciels Hypnotizer a annoncé le lancement de son outil d'édition de vidéo interactive, deuxième maillon de sa suite hypnotizer.suite. La société Hypnotizer se veut pionnière dans la réalisation de flux vidéo "streamés" interactifs, utilisables sur internet à haut ou bas débit par un ordinateur ou un téléviseur, qui permettent d'associer à des images un contenu répondant aux besoins de l'internaute. Le "streaming" permet de lire un fichier audio ou vidéo compressé sans avoir à le télécharger. Les trois principaux formats de streaming vidéo, RealVideo de Real Networks, Windows Media Video de Microsoft et Quicktime d'Apple Computer, sont compatibles avec le lecteur Hypnotizer. "Nous avons développé une technologie unique au monde, qui possède au moins deux ans d'avance dans le domaine de télévision interactive et permet d'ajouter n'importe quel contenu interactif sans altérer le fichier vidéo lui-même", a déclaré Nicolas Frappier, directeur du marketing d'Hypnotizer. La suite logicielle d'Hypnotizer permet de créer un flux vidéo interactif en appliquant une sorte de calque composé de boutons, de bannières ou d'images cliquables synchronisés avec les images, de le diffuser sur internet ou sur un réseau télévisuel, et de le lire grâce à un "plug-in" gratuit ajouté à un navigateur web (www.hypnotizer.net). La technologie utilisée par Hypnotizer, fondée sur le langage de programmation pour internet XML (eXtended Mark-up Language), s'adresse plus particulièrement aux contenus informatifs et possède l'inconvénient de ne pas permettre d'arrêter le défilement de la vidéo en arrière-plan. Le marché de la vidéo interactive, sous des formes différentes, connaît une grande activité à la faveur de l'expansion des connexions internet à haut débit, qui ne touchent aujourd'hui que 5% des internautes français. Plus de 77 millions de personnes et 27 millions de foyers devraient avoir accès à internet à haut débit en Europe en 2005, selon une étude du cabinet de consultants internet Vision Consultancy Group. La société française Ki Communication (www.kicommunication.com) commercialise, en partenariat avec Arts Vidéo Interactive, une solution permettant de sélectionner un élément de l'image pour obtenir des informations commerciales le concernant. "Notre technologie de vidéo hyperliée s'adresse avant tout aux contenus de sport, de cinéma ou de musique", a expliqué Olivier Bourgeois, directeur associé de Ki Communication. Une autre forme de vidéo interactive, permettant d'indexer des images afin de leur apporter les mêmes fonctions qu'un document papier, est mise en oeuvre à l'Institut national de l'audiovisuel pour la réalisation d'un film sur DVD coproduit avec Arte et commercialisé en septembre 2001. "Les outils de la suite INA Studio permettent d'établir le sommaire d'un film, de le diviser en chapitres, d'y écrire ses propres annotations, de consulter des sortes de notes de bas de page", a décrit Jean-Pierre Mabille, responsable d'INA Production.

Reuters : http://fr.news.yahoo.com/010301/2/zfan.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top