RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Une avancée thérapeutique contre l'épilepsie

Des chercheurs américains dirigés par Alberto Musto (Université d'Etat de Lousiane) ont mis au point un nouveau traitement qui pourrait guérir certaines épilepsies. Testée sur des souris, la molécule devrait bientôt faire l'objet d'essais cliniques sur l'homme.

Des chercheurs ont réussi à bloquer l'hyperexcitabilité des neurones chez des souris épileptiques grâce à une nouvelle molécule, la Neuroprotectin D-1 (NPD1). Jusqu'à présent, les traitements médicamenteux ciblaient les symptômes de la maladie comme les convulsions, sans arrêter le processus de détérioration des dendrites, voies d'entrées des neurones, qui permettent de communiquer entre eux.

Cette maladie neurologique se traduit en effet par un fonctionnement anormal de certains neurones qui sont hyperexcitables et synchronisent anormalement leur activité, ce qui provoque une décharge électrique excessive dans les réseaux neuronaux.  L'effet protecteur de ce nouveau médicament, préventif des crises de convulsions notamment, a été observé jusqu'à 100 jours après la prise du traitement, ce qui laisse penser aux scientifiques que le développement de la maladie a été stoppé. Testée sur des souris, la molécule devrait bientôt faire l'objet d'essais cliniques sur l'homme.

En France, on compte 500.000 personnes atteintes par la maladie, soit 1 % de la population. Elle se résume dans la majorité des cas à des crises impressionnantes de convulsions empêchant les patients d'avoir une vie normale.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top