RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Autonomie Services : un système global innovant pour le maintien à domicile des personnes âgées

Selon l'Insee, en France, 1,6 million de personnes auront plus de 85 ans en 2010 et une partie d'entre elles sera inévitablement confrontée aux problèmes inhérents à l'âge d'où parfois, une perte d'autonomie. C'est en s'appuyant sur ce constat et profitant de l'essor de la technologie ADSL, que France Télécom et les Conseils généraux d'Ille-et-Vilaine et des Côtes-d'Armor en partenariat avec les sociétés CUSTOS et Présence Verte spécialisées dans la télé-assistance, ont lancé l'expérimentation baptisée Autonomie Services définie comme un dispositif global de services innovants de maintien à domicile mis à la disposition de personnes âgées, de leurs proches (famille, aide à domicile) et des acteurs médico-sociaux, s'appuyant sur les technologies de l'information et de la communication.

Plus complet que les simples services de télé-assistance déjà disponibles, Autonomie services comprend :

- Une télé-alarme manuelle portée autour du cou par la personne âgée permettant d'alerter ses proches ou le centre de télé-assistance

- Une plate-forme de télé-alarme automatique qui via divers capteurs environnementaux (détecteurs de fumée, de fuite de gaz, de fuite d'eau, de température, ...), permet de détecter toute situation anormale et de déclencher le cas échéant des alertes

- Un téléphone à l'ergonomie et aux fonctionnalités adaptées aux personnes âgées

- Un cahier de liaison électronique qui servira de lien entre les différents intervenants qui auront eu contact avec la personne âgée et ses proches

- Un site Web dédié et sécurisé utilisé par les proches pour configurer la liste des personnes à contacter en cas d'alerte et consulter à distance le contenu du cahier de liaison

- Un visiophone pour assurer un lien social et familial

Une trentaine de personnes de plus de 70 ans résidant en Bretagne vont tester un nouvel équipement leur permettant de rester à domicile en toute quiétude. "Il y a une volonté de vivre le plus longtemps à domicile. Il faut donc mettre en place les services nécessaires, avant d'envisager un placement en institution", a expliqué Jean-Louis Tourenne, président du conseil général d'Ille-et-Vilaine, en présentant l'opération lancée le 22 septembre en partenariat avec France Télécom.

D'où l'idée d'expérimenter pendant six mois un ensemble de services, dépassant la simple téléalarme déjà existante, pour accroître la sécurité, "recréer du lien social" et rompre l'isolement des personnes âgées. Baptisé "Autonomies Services" et gratuit pendant les six mois de tests en Ille-et-Vilaine et dans les Côtes-d'Armor, cet équipement pourrait ensuite être étendu dans toute la France pour un prix "aux alentours de 50 euros".

Parmi les innovations, un cahier électronique, avec stylo numérique, permet de consigner tous types d'informations : le passage de l'infirmière, celui de l'aide à domicile, le contenu des repas livrés ..., et de tenir les proches au courant. "Je regarde surtout le carnet, consultable sur le Net quand je sais que l'infirmière va passer", témoigne Maryvonne Dagnet, qui réside à 30 kilomètres du domicile de ses parents âgés, où l'équipement a été installé depuis un mois.

Sans ces nouveaux outils, son père, atteint de la maladie d'Alzheimer, qui vit sous le même toit que son épouse, encore valide, devrait être placé en maison. Un choix aussi difficile qu'onéreux, d'autant que les places sont rares, explique la jeune femme. S'il sécurise les parents, le dispositif a aussi l'avantage de "déculpabiliser les enfants", selon elle. "Je serai plus tranquille, et les enfants aussi", renchérit Pierre Bonnier, 79 ans, qui a demandé à bénéficier du nouvel équipement dans sa maison de Pleurtuit (Ille-et-Vilaine) après une récente une crise d'anémie. Il pourra déclencher son "macaron", porté autour du cou, pour appeler les secours, mais aussi pour répondre lorsqu'on cherche à le joindre.

Pour téléphoner, un imposant appareil à grosses touches carrées, d'un design tout droit sorti des années 80, devrait aussi simplifier la manoeuvre pour des personnes âgées souvent décontenancées par l'apparition du téléphone sans fil. En guise de webcam pour voir grandir les petits-enfants, le système comprend un visiophone très simple d'utilisation. "Il ne faut pas accepter ce genre d'appareils trop tard, sinon cela fait peur", commente M. Bonnier. Par ailleurs, une multitude de capteurs, pour détecter la chaleur, l'ouverture de portes, mais aussi le gaz, ou encore de la fumée peuvent alerter immédiatement la famille, les voisins ou les secours dans un ordre de priorité choisi préalablement.

FT

FT

Autonomies Services

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top