RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Un anticorps monoclonal contre la migraine

Le groupe Novartis vient d’annoncer des résultats positifs de l’étude STRIVE de phase III, étude de six mois conçue pour évaluer erenumab dans la prévention de la migraine épisodique (définie dans le cadre de l’étude STRIVE par la survenue de 4 à 14 jours de migraine par mois).

« Erenumab a démontré des résultats probants sur le plan clinique et significativement différents de ceux du placebo, ceci pour l’ensemble des critères d’évaluation principaux et secondaires, notamment ceux mesurés au moyen du score MPFID (Migraine Physical Function Impact Diary), évaluant l’impact quotidien de la migraine sur les activités physiques2. Le traitement par erenumab a été bien toléré, son profil de sécurité étant comparable à celui du placebo », indique le groupe dans un communiqué.

Erenumab est le premier et unique anticorps monoclonal de son genre, entièrement humain, conçu pour bloquer spécifiquement le récepteur CGRP, lequel joue un rôle essentiel dans la survenue des crises de migraine.

L’étude STRIVE a inclus 955 patients, randomisés afin de recevoir soit le placebo soit erenumab par voie sous-cutanée à la dose de 70 ou 140 mg une fois par mois, pendant six mois. Dans le groupe de patients traités par erenumab 140 mg, le nombre de jours de migraine par mois a été réduit de 3,7 jours par rapport aux 8,3 jours/mois à l’inclusion (réduction de 3,2 jours pour le 70 mg et de 1,8 jour pour le placebo, p < 0,001 dans les deux cas).

« L’étude STRIVE est la première étude de phase III à présenter des résultats complets sur les anticorps monoclonaux de la voie du CGRP, et elle démontre clairement que le blocage de cette voie peut réduire l’impact de la migraine », commente le Professeur Peter Goadsby, directeur du Centre de recherche clinique du NIHR-Wellcome Trust et professeur de neurologie au centre hospitalier King’s College Hospital de Londres.

« Les résultats de l’étude STRIVE renforcent les données démontrant les bénéfices significatifs et durables d’erenumab déjà constatés pour l’ensemble des migraines chroniques et épisodiques, notamment chez les patients qui n’ont pas répondu aux traitements préventifs antérieurs », explique Vas Narasimhan, Directeur mondial du développement et Chief Medical Officer chez Novartis.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

My Pharma

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top