RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Des anti-oxydants pour prévenir l'athérosclérose

Des chercheurs de l'Université de Pennsylvanie estiment que l'association d'un antioxydant et d'un anti-agrégant plaquettaire mériterait d'être étudiée pour ralentir la progression de l'athérosclérose. En effet, leurs travaux ont montré qu'une combinaison de vitamine E (tocophérol) et d'indométacine pouvait réduire de 80 % la progression de l'athérosclérose sur un modèle de souris. Ce travail a été réalisé par Cyrus et al. et ces auteurs viennent de publier leurs résultats dans la revue Circulation. Le modèle de laboratoire utilisé étaient des souris dépourvues de récepteur au LDL. Ces animaux développent très facilement des plaques d'athérome lorsqu'ils sont nourris avec un régime riche en graisses. Chez les souris qui ont reçu uniquement de la vitamine E, les chercheurs ont noté une diminution des marqueurs du stress oxydatif. La progression de l'athérosclérose était réduite de 65 % par rapport aux animaux témoins, sans qu'il n'y ait de modification du taux de cholestérol. La dose administrée était équivalente à 800 U.I chez l'homme. La vitamine E et l'indométacine ont eu un effet synergique. Pour une même dose de vitamine E et l'équivalent de 25 mg d'indométacine pour l'homme, la réduction de la progression de l'athérosclérose était de 80 %. "L'athérosclérose est une maladie complexe et l'hypercholestérolémie est un des nombreux facteurs impliqués dans sa pathogenèse. Le stress oxydatif et l'inflammation sont probablement aussi importants que le cholestérol", estiment les chercheurs. Ils envisagent donc de tester une telle combinaison de médicaments sur la progression de la plaque d'athérome chez l'homme.

Circulation :

http://circ.ahajournals.org/cgi/content/abstract/104/16/1940?

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top