RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

AMD-Intel : la guerre technologique est relancée

Les processeurs d'Intel vont bénéficier l'année prochaine, avec le passage en 65 manomètres, de la technologie de production la plus évoluée au monde, selon le premier fabricant mondial de semi-conducteurs. Cette annonce conforte la réputation de l'entreprise californienne en matière d'avance technologique au moment où elle cherche à combler un retard dans la sortie de certains de ces nouveaux produits. Plus généralement, cette annonce montre que la vitesse d'évolution des processeurs n'a pas ralenti, en dépit de la difficulté d'introduire toujours plus de transistors dans des circuits intégrés inférieurs à 100 nanomètres, ou 100 milliardièmes de mètre. "C'est la preuve que la loi de Moore fonctionne toujours", a déclaré dimanche soir Mark Bohr, directeur des processus en architecture et intégration chez Intel. En 1965, Gordon Moore, l'un des cofondateurs d'Intel, a prédit que le nombre de transistors présents dans les processeurs doublerait tous les 18 mois. Bohr a précisé qu'Intel avait mis au point un processeur doté d'un demi-milliard de transistors grâce à sa nouvelle technologie de fabrication en 65 nanomètres développée sur son site d'Hillsboro, dans l'Oregon. Intel a indiqué " que ce procédé avait été mis en place avec l'objectif de limiter la consommation électrique et le dégagement de chaleur, grâce notamment à des "transistors dormants" capables de se mettre en veille quand ils ne sont pas utilisés. Intel, qui a consacré des milliards de dollars pour rendre ses usines les plus performantes au monde, assure que sa technologie en 65 nanomètres lui permettra de garder une génération d'avance sur les produits de son principal concurrent Advanced Micro Devices.

Pour autant, ce développement ne peut pas masquer les retards, inhabituels chez Intel, de ses processeurs pour ordinateurs. AMD, vient juste de présenter ses premiers processeurs fabriqués en 90 nanomètres, ce qui le ramène, temporairement au moins, au niveau de son plus grand rival. Un récent comparatif entre les meilleurs processeurs d'Intel et ceux d'AMD a donné un léger avantage au second pour la majorité des applications utilisées par le grand public. L'entreprise de Sunnyvale entend réduire le fossé qui le sépare d'Intel en travaillant en partenariat avec IBM sur un procédé de fabrication en 65 nanomètres et en construisant une nouvelle usine à Dresde, en Allemagne. AMD a également annoncé qu'il comptait présenter un nouveau processeur "dual-core", une puce dotée de deux unités de calcul. Cette nouvelle puce, conçue pour les clients professionnels et qui devrait être disponible au milieu de l'année prochaine, a pour but d'accroître les performances sans pour autant augmenter la consommation électrique et le dégagement de chaleur. On voit donc qu'entre les deux grands rivaux, Intel et AMD.la guerre redouble d'intensité pour le leadership en matière de technologies de microprocesseurs.

Article @RT Flash

Reuters: http://fr.news.yahoo.com/040830/85/4132c.html

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top