RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Vivant

Les agrumes sont bons pour le coeur et les artères

Des chercheurs de l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) ont réussi à mettre en évidence le rôle direct d’une catégorie de polyphénols, les flavanones, de l’orange et du pamplemousse, dans la protection cardiovasculaire. Au rayon vitamines, les agrumes sont des stars. Mais ce que l’on oublie, c’est que ces fruits sont aussi une source abondante d’une catégorie particulière de polyphénols, les flavanones.

Une orange en contient jusqu’à 0,5 gramme, soit 10 fois plus que sa teneur moyenne en vitamine C. Ces composés abondent également dans les clémentines, les mandarines et le pamplemousse. Des chercheurs de l’INRA Auvergne-Rhône-Alpes ont tenté de connaître l’impact de ces composés sur la protection cardiovasculaire. Une orange ou un pamplemousse tous les matins. Un premier travail, mené auprès d’hommes de plus de 50 ans en léger surpoids a montré que la consommation régulière de jus d’orange diminuait la pression sanguine et tendait à améliorer la réactivité vasculaire (la capacité de dilatation des vaisseaux sanguins).

En fait, l’hespéridine, le flavanone propre à l’orange, serait largement responsable de cet effet bénéfique. Comme « le fruit contient 2 à 3 fois plus d’hespéridine, car présent majoritairement dans ses parties blanches, que le jus, on peut penser que la consommation de fruits entiers est encore plus recommandable pour la santé vasculaire », observent les scientifiques.

Une autre étude sur le pamplemousse a permis de montrer un rôle protecteur des polyphénols contre la rigidité artérielle. Cette dernière est une composante de la fonction vasculaire, reconnue pour être fortement corrélée au risque cardiovasculaire.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

INRA

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top