RTFlash

RTFlash a besoin de vous pour continuer à exister !

Propulsé par HelloAsso

Le 100 % Java, un luxe pour les entreprises

La vocation première de Java est de fonctionner sur toutes les plates-formes: " Write once, run anywhere ". Une nouveauté dans le paysage informatique. Il s'accompagne alors d'une kyrielle de concepts - beaucoup trop nombreux -, tels que Network Computing, Java Computing, ou Network Computer. Aucun d'eux n'a pu être standardisé sur le marché. Java est devenu incontournable pour ses qualités propres. Un peu comme Windows, qui a changé la vie des utilisateurs du seul fait de son interface graphique conviviale. Java a en effet permis une avancée considérable du confort du développeur. Mais aujourd'hui, Java semble être à un tournant de sa (encore très courte) vie. Depuis un peu plus d'un an, ses promoteurs veulent lui faire gagner le monde des serveurs. Dès lors, les entreprises se trouvent confrontées à un choix difficile. Faut-il réécrire des applications serveurs en Java pour mieux les distribuer ? En France, Java n'a réussi à s'imposer que sur les projets intranet. Mais aujourd'hui nul ne peut aujourd'hui ignorer Java : ni les entreprises, ni les universités, ni les administrations, ni l'industrie. Java est l'enfant chéri de toute une (jeune) génération de développeurs (500 000 dans le monde, 40 000 en France). Dans la Silicon Valley, les entreprises qui ne proposent pas aux développeurs une production en Java se voient refuser leurs offres d'embauche. A ceux qui reprochent à ce langage son manque de stabilité, on peut rétorquer que l'engouement des jeunes informaticiens pour Java constitue un signe de bonne santé et une belle promesse de longévité !

(LMI/15/12/98) http://www.lmi.fr/

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

back-to-top