RTFlash

Avenir

Une visite scolaire virtuelle du Louvre grâce à un robot

Mardi, c’est jour de fermeture pour le musée du Louvre-Lens. Pourtant, quelques privilégiés s’offrent tout de même une visite. « Cela fait trois semaines que nous accueillons tous les mardis des écoles de Bretagne ». Ce mardi, des élèves de l’école Jean-Macé et les Glycines de Fourmies, dans l’Avesnois, ont rejoint leurs camarades bretons. Sans pour autant se rencontrer. Ce voyage express se fait sans jamais mettre un orteil au musée, à la vitesse de la 4G.

Leur visite est rendue possible par Uby, un robot, donné par Orange. « Ils sont nos mécènes depuis 2011 et depuis le début nous avons cet intérêt commun de découvrir comment on peut enrichir les expériences de visites grâce au numérique », explique Guilaine Legeay, chargée de projets multimédia pour le musée.

Après les guides multimédias ou encore les lunettes interactives et quelques autres dispositifs de réalité augmentée, le Louvre et l’entreprise continuent leur partenariat avec ce robot. Il y a un an, un autre robot avait arpenté 5 mois durant la Galerie du Temps. « Grâce à cette première expérience, le Louvre-Lens avait senti qu’il y avait quelque chose à faire de ce côté-là », poursuit Guilaine Legeay. Robotino, développé par un étudiant de Polytech Lille, avait néanmoins l’inconvénient d’être "sourd".

Quand le robot menait la visite dans le musée, un médiateur devait être « de l’autre côté » pour accompagner les visiteurs grâce aux images de la caméra. Avec Uby, sons et images voyagent, grâce à la 4G. Plus besoin pour le personnel du musée de se déplacer. « On pourrait être dans une classe au Japon et globalement, toucher la terre entière… »

Pour l’heure, les élèves sont dans l’Avesnois et le médiateur qui guide la visite est lui en chair et en os au Louvre-Lens. Uby, le nouveau venu au sein de l’équipe des médiateurs n’a pas encore de badge mais il s’est déjà fait une place.

Depuis sa classe, Sacha pilote le dispositif, l’écran monté sur un pied sillonne la Galerie du temps. Petit à petit, tous deux prennent confiance en eux et Uby navigue d’une toile à l’autre. Après la prise en main du robot et un test de pilotage, les élèves auront découvert cinq œuvres pour une visite d’une durée d’une heure dans les conditions du réel.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

La Voix du Nord

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top