RTFlash

Vers une intelligence artificielle quantique

Des scientifiques de l’Université de sciences et technologie de Chine (USTC) ont réalisé un dispositif expérimental d’intelligence artificielle « quantique ». L’ordinateur « a appris les polices de caractères standards et reconnu les caractères manuscrits d’un ensemble. À notre connaissance, c’est la première démonstration d’intelligence artificielle réalisée sur un processeur quantique », ont déclaré les chercheurs.

Menée par Zhaokai Li, Xiaomei Liu, Nanyang Xu et Jiangfeng Du, l’expérience a débuté avec un jeu de données. L’équipe a entraîné l’ordinateur à reconnaître les différences entre un 6 et un 9 manuscrits en un temps donné.

Plus le nombre d’images et les dimensions augmentent, plus le temps nécessaire pour assimiler les données s’allonge fortement. C'est sur ce point que les scientifiques de l’USTC ont utilisé un nouvel algorithme quantique qui privilégie le temps logarithmique plutôt que le temps polynomial.

Alors que les systèmes conventionnels basés sur la physique électrique classique peuvent être équipés de multiples processeurs de 32 ou 64 bits, les calculateurs quantiques sont équipés d’un processeur quantique qui traite des « qubits ». Le qubit ou quantum bit peut être un 1, un 0 ou une superposition des deux. L'utilisation de ces états superposés permet d'effectuer des calculs complexes bien plus rapidement que ne peuvent le faire nos ordinateurs actuels.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Cornell

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top