RTFlash

Véhicule autonome : Renault veut rester dans la course…

Renault compte bien rester dans la course à la mise au point d'un véhicule autonome fiable et commercialisable. Dans le cadre de ses recherches sur la SACA (Systèmes d'Aides à la Conduite Avancée) et de sa feuille de route visant à commercialiser une voiture autonome dès 2022, Il a annoncé avoir mis au point un système capable de gérer une manœuvre d'évitement à grande vitesse avec autant de dextérité qu'un pilote chevronné…

Le constructeur a fait appel à l'expérience de plusieurs pilotes professionnels au sein de son Renault Open Innovation Lab de la Silicon Valley pour aider au développement du système, qu'il a baptisé Callie. Renault précise aussi que cette avancée est basée sur des recherches publiées par le Dynamic Design Lab de l'Université de Stanford, avec lequel le Renault Open Innovation Lab collabore.

La sécurité des systèmes de conduite autonome reste une préoccupation capitale pour les constructeurs automobiles à mesure que les échéances qu'ils se sont fixées pour leur sortie commerciale se rapproche. Renault affiche l'objectif ambitieux de commercialiser 15 modèles dotés de capacités de conduite autonome d'ici 2022.

Cela inclut des véhicules de grande série capables d'une autonomie de niveau 4 (aucune supervision humaine nécessaire, mais limité à des zones spécifiques, comme des tronçons d'autoroute) et une flotte de navettes autonomes sans chauffeur dans un environnement contrôlé.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Renault

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top