RTFlash

Le train -zéro émissions- d'Alstom sur les rails allemands en 2018

Le fabricant de trains français Alstom a annoncé à Berlin que son nouveau train régional ne rejetant aucune émission de CO2 roulerait sur le réseau ferré allemand en 2018, en alternative non polluante aux trains diesel. Ce train fonctionne avec une motorisation par pile à hydrogène et n'émet en conséquence que de la vapeur et de l'eau condensée, a expliqué son patron Henri Poupart-Lafarge, lors d'une conférence de presse au salon des techniques ferroviaires Innotrans, à Berlin.

Alstom avait signé il y a deux ans une lettre d'intention avec les Etats régionaux allemands de Basse-Saxe (nord-ouest), Bade-Wurtemberg (sud-ouest), Rhénanie du Nord-Westphalie (ouest) et Hesse (ouest) pour la fourniture d'une cinquantaine de ces trains baptisés Coradia iLint.

"Avec l'arrivée de technologies à pile combustible sur les rails, commence une nouvelle époque pour les liaisons non électrifiées", s'est réjoui, dans un communiqué, le ministre allemand des Transports, Alexander Dobrindt. Ce train, fabriqué dans l'usine allemande d'Alstom à Salzgitter (nord), doit permettre de remplacer les trains diesel polluants et bruyants qui roulent encore sur les lignes non électrifiées. Le réseau ferré allemand est actuellement électrifié à hauteur de 60 %, précise le ministère.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Alstom

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Des taxis-robots au Japon en 2020

    Des taxis-robots au Japon en 2020

    Le constructeur automobile japonais Nissan vient d'annoncer qu'il comptait lancer vers 2020 au Japon, année des jeux Olympiques de Tokyo, un service commercial de ...

  • Oxygene, le pneu  propre selon Goodyear

    Oxygene, le pneu propre selon Goodyear

    Goodyear a dévoilé un concept de pneu « respectueux de l’environnement » au Salon automobile de Genève. Baptisé « Oxygene », le pneu présente quatre particularités : il est imprimé en 3D à partir de ...

  • L'hydrogène pourrait représenter 20 % de l'énergie consommée en 2050

    L'hydrogène pourrait représenter 20 % de l'énergie consommée en 2050

    Alors que se profile l'abandon du moteur thermique à l’horizon 2040, l’hydrogène essaye de trouver sa place dans le nouveau paysage énergétique. La filière, réunie au sein du Conseil de l’hydrogène ...

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top