RTFlash

Une technique pour mieux tuer les cellules cancéreuses

Des chercheurs de l'université de Caroline du Nord à Chapel Hill, viennent de réaliser une véritable percée dans le traitement des tumeurs cancéreuses par radiothérapie. Appliquée aux tumeurs colo-rectales et, de surcroît, sur une base exclusivement expérimentale, cette nouvelle technique permet d'espérer une nette amélioration des résultats dans l'utilisation des radiations ionisantes. L'un des problèmes que se posent les oncologues, lorsqu'ils engagent un protocole radio thérapeutique, est celui des cellules cancéreuses résiduelles. Celles qui demeurent intactes au terme du traitement. Elles sont en effet susceptibles par la suite, en reprenant leur cycle de multiplication, de provoquer de nouvelles poussées de la maladie. Toute technique permettant de réduire le nombre de ces cellules résiduelles constitue un progrès et c'est le cas des deux approches étudiées à Chapel Hill. La multiplication anarchique des cellules tumorales est notamment liée à la perturbation de l'apoptose. Il s'agit d'un phénomène naturel, inhérent à tout organisme vivant et qui amène chaque cellule saine à mourir au terme de son cycle normal de vie. Celle-ci est le fait d'une protéine intracellulaire, le NF-kappaB, qui est également activée par certains traitements anticancéreux. Or les effets de la radiothérapie sont naturellement inhibés par l'activation de cette fameuse protéine. Le Dr Suzanne M. Russo et ses collègues, de l'université de Caroline du Nord, ont développé deux approches différentes qui, l'une et l'autre, permettent de bloquer l'activation de NF-kappaB. A ce stade, le programme de recherche a démontré qu'il est ainsi possible d'augmenter le potentiel d'efficacité des protocoles thérapeutiques. Mais aussi d'accroître l'apoptose, c'est-à-dire de relancer la " mort naturelle " des cellules tumorales. Voilà très probablement une affaire à suivre.

HealtandAge.com : http://www.healthandage.com/newsletter/npf.htm

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top