RTFlash

Le super-jet refait surface !

Sera-t-il possible en 2040 de parcourir les 5.500 km qui séparent Londres de New York en moins de 12 minutes ? Peut-être, si l'on en croit l'ingénieur canadien Charles Bombardier, petit-fils du célèbre créateur du groupe aéronautique du même nom. Ce jet supersonique, baptisé Antipode, atteindrait la vitesse de Mac 24, soit 12 fois plus vite que le Concorde… soit 20.000 km/heure. Il ne pourrait transporter qu’une dizaine de personnes, rapporte The Telegraph et coûterait autour de 150 millions de dollars.

Au moment du décollage, l'antipode serait propulsé par une paire de boosters réutilisables qui l'aideraient à atteindre une altitude de 20 km et une vitesse de Mach 5. Les boosters seraient alors éjectés et un moteur de combustion supersonique prendrait le relais pour atteindre la vitesse hypersonique.

Reste toutefois à mettre au point des matériaux composite capables de résister à la chaleur lorsqu’un avion atteint une telle vitesse. L’autre problème identifié concerne le « bang supersonique » lorsqu’un avion atteint la vitesse du son, qui matérialise l’onde de choc ressenti par la carlingue de l’avion. Mais Joseph Hazeltine, un ingénieur en aérospatial qui travaille avec la Nasa, s’est déjà proposé pour aider Charles Bombardier, notamment en utilisant une solution appelée LPM (Long Penetration mode) qui permettrait de créer des contre-courants sous la carlingue de l’appareil, ce qui aurait pour effet de faire baisser la température et d’atténuer le « bang supersonique ».

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

RWV

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • J.T.

    26/06/2016

    Délirant de gaspillage, de bruit de pollution de déchets... pour seuls-MENT 10 personnes..., alors qu'il y a la solution US de jet stratosphérique à magnétohydrodynamique avant et arrière qui résout de plus les problèmes de frottement... https://fr.wikipedia.org/wiki/Aurora_(avion)

  • Poster un nouveau commentaire

    back-to-top