RTFlash

Sommes-nous plus ou moins intelligents que nos ancêtres ?

Sommes-nous plus intelligents ou au contraire plus stupides que nos ancêtres vivant à l'époque de Louis-Philippe ?

Selon une étude de l'université d'Amsterdam, dirigée par le professeur Jan te Nijenhuis, les habitants du monde occidental auraient vu leur intelligence sérieusement décliner depuis un siècle et demi. Pour en arriver à cette conclusion alarmante, ces chercheurs ont réalisé une méta-analyse de quatorze études menées entre 1884 et 2004 et ayant toutes comme sujet l'évaluation de l'intelligence humaine, grâce à certaines mesures physiologiques et sensorielles objectives.

Chacune de ces études avait notamment mesuré le temps de réaction visuelle des participants. Ce temps constitue un bon indicateur de la rapidité avec laquelle le cerveau traite l'information et ce paramètre a été retenu par l'étude comme manifestation de l'intelligence. Entre le milieu du XIXe siècle et 2004, ce temps de réaction est passé en moyenne de 194 à 275 millisecondes, soit un allongement de 42 %. Selon cette étude, le QI moyen aurait donc chuté de 14 points au cours de cette période.

Mais comment expliquer un tel déclin ? Selon les chercheurs, il serait dû au fait que les femmes les plus intelligentes ont moins d'enfants que les autres et ce lien entre le nombre d'enfants et le QI serait très clair tout au long du siècle dernier.

Mais un autre spécialiste, le professeur Gerald Crabtree, de l'université de Stanford, souligne que la tendance des femmes les plus intelligentes à avoir moins d'enfants ne permet pas d'expliquer entièrement cette forte diminution du QI moyen global. Selon le professeur Crabtree, il est possible que l'intelligence humaine ait tout simplement commencé à décliner à partir du moment  où la pression de l'environnement et la sélection naturelle ont été moins fortes (et les conditions de vie meilleures), c'est-à-dire à partir du Néolithique, il y a 11 000 ans.

Toutefois, ce déclin général du QI en Occident ne fait pas l'unanimité dans la communauté scientifique. D'autres études menées au cours de ces 50 dernières années et notamment les travaux réalisés par James Flynn, de l'université d'Otago à Dunedin (Nouvelle-Zélande), ont au contraire montré une progression du QI de l'ordre de 21 points entre 1952 et 1982.

Les causes de cette augmentation importante du QI global seraient liées à des facteurs environnementaux : amélioration de la qualité de la nutrition, allongement et généralisation de la scolarité, amélioration globale de l'état de santé et enrichissement du milieu informationnel et culturel.

Le professeur Te Nijenhuis ne nie pas l'existence de ces facteurs environnementaux mais considère qu'en réalité, ceux-ci auraient masqué le déclin intrinsèque de l'intelligence humaine.

On le voit, ce débat dans lequel interviennent des considérations sociales, politiques et idéologiques, est loin d'être clos, d'autant plus qu'il faudrait que les scientifiques parviennent à s'accorder sur la définition exacte de l'intelligence, ce qui est loin d'être le cas.

Si l'on admet en effet, comme le propose la théorie des intelligences multiples de Gardner, qu'il existe une dizaine de formes différentes d'intelligence, on peut être conduit à émettre l'hypothèse que certaines formes d'intelligence ont très bien pu décliner au cours du siècle dernier alors que d'autres augmentaient…

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Science Direct

The Huffington Post

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

    Recommander cet article :

    • J.T.

      1/06/2013

      Moins innovant et plus moutons coincés dans leurs conforts bêtifiant et vite en maladies séniles..., peut-être ?
      Ce qui paraît certain..., serait que nous sommes énormément moins adaptatifs AVEC Le Vivant et à moins bonne mémoire que les pygmées (au très grand front..., qui l'a remarqué ?)... Eux seuls capables de retenir 8 noms pour chaque plante en fonction des saisons et d'en connaître exactement les vertus médicinales..., alors qu'ils n'ont ni médecin, ni calendrier, ni montre...

      Honte à nous de ne plus croire en nos intuitions premières..., ni au fait de se vouloir évoluer...!

    • toukette

      26/08/2014

      "ces chercheurs ont réalisé une méta-analyse de quatorze études menées entre 1884 et 2004 et ayant toutes comme sujet l'évaluation de l'intelligence humaine, grâce à certaines mesures physiologiques et sensorielles objectives."
      "Chacune de ces études avait notamment mesuré le temps de réaction visuelle des participants"

      Je doute fort que les protocoles expérimentaux aient été rigoureusement les mêmes durant cette période, d'où une comparaison impossible sur une telle échelle de temps. De plus les chercheurs semblent s'appuyer seulement sur un des innombrables indicateurs de l'intelligence. Bref, du grand n'importe quoi...

    • Jack Teste-Sert

      25/05/2016

      Pourquoi tant de porteurs de lunettes dès l'enfance...??? Si ce n'est que les yeux ne brassent plus d'horizon vivant large et varié, qui donne seul confiance en "L'AhA-venir" !

      Tout s'explique à travers le l'observation fine, l'écoute, les demandes faites à notre Corps Enseignant intérieur, celui prioritaire, magnétique et quantique !

      Tout enfant qui au lieu de puiser des légumes frais dans son potager, ne sort ceux-ci que lavés et traités sous emballage plastique, ayant perdu les 3/4 de ses vitamines et énergies vitales... ; sans parler des conservateurs ou de la dégradation avancée du produit (comme les tâches sur le choux chinois...) ; ne peut faire la différence entre sa vie sectaire, et la vraie...: large et abondante, joyeuse !

      Les pouvoirs "sec-terres" s'en moquent et finiront par le payer cher tôt ou tard. Soit dans cette vie, soit dans une autre... C'est "haies-crient"____ !*§*!*§*!*§*!

    • Jacques Cells Erre

      4/06/2016

      Si l'on stipule (et vérifie pour soi...) que la conscience est bien naturellement cosmique et quantique, donc UN LIEN universel réel..., le tout connecté sur le plan de La Physique complète, fondamentalement élargie (pas anticipée "limitée")..., alors le fait "d'entendre des voix intérieures" (comme le stipule une émission d'Arte sur la schizophrénie..., minoritaire dans ces phénomène...), nous devrions plus souhaiter tous avoir cette guidance issue des hautes sphères et dimensions les plus expérimentées et sages..., en comprenant que la vie de notre esprit ne s'arrête pas à la "mort".

      Donc de libérer toutes nos peurs qui empoisonnent tant notre société et notre planète, bien avant l'Oracle de Delphes ou autres manifestations interdimensionnelles.

      Où et sur quoi portons-nous chaque ATTENTION, pour se libérer des obsessions "courantes" que la société, excessivement marchande et manipulatrice..., nous tend comme "les seules possibles".

      Vaste question de fond qui implique tout l'avenir de la Conscience planétaire pour toujours !

    • J.T.

      3/07/2016

      Voilà des recherches à approfondir qui auraient du sens : pourquoi y aurait-il dans le monde une inversion de la courbe du Quotient Intellectuel ?
      Serions-nous au bout de nos limites universelles..., est-ce la pollution..., les modes de vie sans plus de créativité saine..., les études décourageantes car trop compliquées..., la science sans plus assez de conscience connectée en soi à assez de sagesse cosmique bienveillante ?

      http://www.lepoint.fr/science/l-inversion-de-la-courbe-du-q-i-23-06-2016...

    • J.T.E.

      6/09/2016

      Une piste du déclin des capacités intellectuelle serait à rechercher dans le stress créé dès la prime enfance quand les capacités psychiques CALMES... sont ignorées.

      Les peurs excessives peuvent marqué le psychisme de l'enfant pour toujours, comme l'excès de compétition scolaire ne tenant pas compte de l'état personnel psychique et évolutif de l'enfant et de ses choix, que de ce qu'on voudrait lui faire ingurgiter de force..., avec des cursus pas assez adaptés à chaque cas et trop tournés vers le passé présenté comme seule valeurs à suivre !

      C'est ce que nous auraient enseigné certains extra-terrestres très évolués en nous visitant, mais effectivement là aussi, nos pouvoirs abusifs font mine d'ignorer cette visite et source comparative extrêmement importante spécifiant, entre autres, l'importance du jeu chez l'enfant...!
      http://www.ummo-sciences.org/fr/index-ordo.htm (fascicule 41-7)

      Ce qui tendrait une fois de trop de nous démontrer que ce monde s'est perdu en ne voulant être que manipulateur des conscience sur des vérités partielles fournies...! Dès lors, comment de vraies évolutions psychiques et intellectuelles probantes, honorant toute choses et l'ensemble peuvent être possibles ?

      Pas étonnant dans ces conditions de luttes imbéciles des modes de sélections que nos dirigeants nous mentent plus que la moyenne, tel un ex ministre de l'économie et d'autres, de plus en plus en procès... !
      Ce "modèle du mensonge d'état" et du secret sont devenus les bases de tous les abus permis, empêchant cette civilisation et ce monde entier d'aboutir à celle de conscience et de vie qui devrait être jugée comme normale et indispensable à tout développement équilibré réel. Tel actuellement en Algérie, en Corée du Nord, pour ne citer que ces tristes exemples loin d'être les euls de parodie de "direction étatique" et psychique mondiale !

    • Poster un nouveau commentaire

    back-to-top