RTFlash

Matière

Des scientifiques chiliens transforment des micro-algues en biocarburant

Des scientifiques chiliens ont produit du biodiesel à partir de micro-algues par un processus qui pourrait permettre de réduire jusqu’à 80 % les émissions de gaz à effet de serre et de limiter la pollution dans des villes comme Santiago. Ces chercheurs du département d’ingénierie chimique et de bioprocessus de l’Université pontificale catholique du Chili ont fait pousser assez d’algues afin de les transformer en biodiesel.

Ce processus requiert que les algues soient broyées et leur huile extraite. La moisissure et les débris sont alors enlevés afin qu’ils puissent être convertis en biocarburant. Actuellement, la plus grande partie du biodiesel mondiale est produite avec de l’huile de soja.

Les huiles de maïs, de canola et de palme sont également utilisées pour produire des biocarburants, qui peuvent remplacer l’essence à base de pétrole et de diesel. Les biocarburants sont déjà mélangés dans ces carburants aux États-Unis par mandat fédéral.

Le prochain défi va consister à produire ces algues en quantité suffisante pour les utiliser dans le carburant. Cela suppose notamment que le coût de la croissance et de la transformation des micro algues soit compétitif si ce biocarburant est proposé aux côtés des carburants conventionnels. Les scientifiques essaient différentes longueurs d’ondes lumineuses et d’autres aspects afin d’améliorer le processus. Les scientifiques espèrent améliorer la technologie et augmenter la production en utilisant peu d’énergie, indique Sáez.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Epoch Times

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top