RTFlash

Avenir

La Russie teste son robot de combat et de reconnaissance Vikhr

L'armée russe expérimente actuellement un redoutable robot de combat et de reconnaissance russe Vikhr (Tourbillon), très manœuvrable et puissant, dans la région de Moscou. Les essais du robot russe Vikhr, créé sur la base du blindé de combat d’infanterie BMP-3, se déroulent en ce moment dans la région de Moscou.

Piloté au moyen d’un joystick, le blindé téléguidé de 14,7 tonnes est actuellement testé sur sa capacité à surmonter aisément les obstacles et à franchir le plan d’eau présent sur le polygone. Le Vikhr est doté d’un tireur-pointeur qui trouve ses cibles grâce au drone accompagnant le véhicule sur le champ de bataille.

Bâti sur un châssis issu d’un véhicule blindé de combat d'infanterie, le robot Vikhr est également équipé du système de combat ABM-BSM-30, de quatre drones baptisés Tchassovoï (Sentinelle), d’une plate-forme robotisée mobile et d’un système de commande et de communication, a indiqué le ministère russe de la Défense.

Le Vikhr a été dévoilé lors du forum international Armée 2017. Il est destiné à accomplir des missions de combat au moyen de systèmes robotisés sans mettre en péril la vie des membres d’équipage. Le module de combat Vikhr peut être équipé de canons de 30 mm et de 57 mm, d'une mitrailleuse de 7,62 mm et de six missiles antichar Kornet-M. La tourelle du robot peut tourner à 360°. Les ingénieurs russes peuvent également l'équiper d'un lance-grenades automatique AGS-17, de missiles antiaériens Igla et Verba, et d'autres types d'armes.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Sputniknews

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top