RTFlash

Avenir

Un robot en matériau mou

Des chercheurs de l’université d’Harvard ont construit un robot flexible qui peut ramper, changer sa démarche, et s’écrase afin de se glisser sous des obstacles. Ce nouveau dispositif est décrit par l’équipe qui la construit dans les Proceedings of the National Academy of Sciences. Il a été conçu pour pallier les inconvénients des robots équipés de pièces métalliques ou rigides souvent lourds et coûteux et dont le répertoire de mouvements est limité, ce qui les rend difficilement exploitables dans des environnements hostiles.

Pour surmonter ces limitations, les chercheurs ont construit un prototype de robot flexible composé de polymères élastiques et fonctionnant à l’air comprimé. Sa structure est directement inspirée par certains invertébrés comme les calamars ou les étoiles de mer. Chacune des « pattes » du robot est contrôlée indépendamment des autres à l’aide d’une série de canaux à air comprimé. Selon les auteurs, sa plasticité lui  permet de se déplacer sur un parcours accidenté inaccessible aux autres robots.

En combinant un design simple et des mouvements complexes, les robots en matériaux mous sont adaptés à une large variété d’applications écrivent les chercheurs. Ils sont également plus résistants à certains types de dommages mécaniques mais en revanche sont sensibles aux accidents de type « crevaison ». Leur enveloppe molle peut en effet être altérée par des débris de verre ou autres épines.

Sciences et Avenir

Harvard

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top