RTFlash

Le réchauffement climatique aura un impact sur la productivité du travail

Selon une étude scientifique publiée dans la revue britannique Nature Climate Change, au cours des dernières décennies, la hausse des températures moyennes et de l'humidité ambiante durant les mois les plus chauds a diminué de 10 % la capacité de travail pour les activités exposées au stress thermique. D'ici 2050, cette capacité de travail pourrait chuter de 20 % au total, les travailleurs employés dans l'agriculture, la construction et les forces armées faisant partie des professions les plus exposées au réchauffement climatique.

D'après les modélisations informatiques réalisées pour l'étude, les pays à risque sont ceux qui sont déjà soumis à un stress thermique important, résume l'auteur principal, John Dunne, de l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA). "Par ordre décroissant, les zones les plus vulnérables sont la péninsule arabique, le sous-continent indien, l'Asie du sud-est, le nord de l'Australie et toute la région des Caraïbes, y compris la basse vallée du Mississippi", a-t-il précisé.

Le modèle utilisé dans l'étude est fondé sur une hausse de 0,8°C et de 5 % d'humidité en 2010 par rapport à la moyenne annuelle d'une période s'étendant de 1860 à 1960. Il prévoit un réchauffement compris entre 1,4 et 1,7°C et une hausse de l'humidité de 11 % d'ici 2050 par rapport à la même période de référence.

Article rédigé par Gaël Orbois pour RT Flash

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

  • Nicolas DUFFAUD

    13/05/2015

    Bonjour,

    Je suis l'auteur du roman d'anticipation "Renaissance", dont l'histoire se déroule en Savoie entre Chambéry et le massif des Bauges, en Savoie.

    En voici le résumé :
    "Alexandre a tout pour être heureux. Pourtant, il ne se sent plus en phase avec la société qu’il juge individualiste et amorale. Un jour, alors que le monde autour de lui s’écroule, ce dernier fait preuve d’un extraordinaire instinct de survie et embarque sa famille dans une folle aventure.
    Réfugiés dans le massif des Bauges, chacun va devoir trouver sa place dans cette microsociété fragile et inexpérimentée. Un monde meilleur se dessine peu à peu. Et si cette terrible épreuve était finalement une chance ? Malgré les privations du confort moderne et les dangers qui guettent le bonheur ne paraît-il pas plus accessible ?"

    Je vous invite à visiter la page internet du livre :http://renaissance-le-livre.blogspot.fr

    Cordialement.

    Nicolas Duffaud

  • Poster un nouveau commentaire

back-to-top