RTFlash

Quand l'ordinateur repère les criminels en puissance…

Des chercheurs du Salk Institute for Biological Studies de La Jolla (USA) affirment avoir réussi à détecter si une personne a réalisé une action criminelle simplement en analysant son activité cérébrale. Pour réaliser cet exploit, une première, les scientifiques ont scanné les ondes cérébrales de cobayes, grâce à un IRMf, qui permet de mesurer l'activité de nos méninges, puis ont analysé les résultats à l'aide d'une intelligence artificielle.

Pour arriver à ces résultats, les chercheurs ont analysé l'activité du cerveau au moment même de la réalisation d'un crime fictif. Ils ont demandé à 40 personnes d'utiliser un petit jeu sur ordinateur où on leur demandait de traverser une frontière équipés d'une valise. Certains savaient clairement que le bagage contenait du matériel de contrebande. Les autres devaient choisir une valise parmi 5, en sachant que l'une d'entre elles contenait des choses illégales. Il y avait donc un risque, mais aucune certitude.

Pendant tout ce temps, leur activité cérébrale était enregistrée. Ensuite, une intelligence artificielle a été utilisée pour comparer les résultats du scanner. Celle-ci a réussi à détecter, avec une grande précision, des activités dans certaines zones du cerveau en fonction de la situation. Bref, à faire la distinction entre ceux qui ont enfreint la loi consciemment et ceux qui ont pris un simple risque, sans être sûrs de faire quelque chose d'illégal.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Pnas

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top