RTFlash

Vivant

Prévenir à la source certains cancers en empêchant l'apparition de polypes…

Des chercheurs américains de la Virginia Commonwealth University (Richmond, Virginie) ont travaillé à l'étude du gène CtBP qui a la particularité de ne pas être muté dans le cancer du côlon mais favorise le développement de cellules cancéreuses. Ce gène qui contribue à la formation de polypes précancéreux est présent chez l'homme dans certaines formes héréditaires, comme l'adénomatose familiale, une maladie héréditaire qui entraîne la croissance de polypes pré-cancéreux dans l'intestin à un âge précoce.

L’équipe américaine a mené ses travaux sur des souris modèles de cette affection et a mis au point une molécule, l’HIPP (acide 2-hydroxy-imino phénylpyruvique), qui a permis d’éviter la formation des polypes au niveau du côlon.

Ces travaux ouvrent une voie très prometteuse : celle d'une prévention génétique à la source qui pourra dans l'avenir bloquer "à la source" la formation des polypes coliques susceptibles de dégénérer. Forts de ces résultats encourageants, ces scientifiques vont à présent tenter d'étendre cette nouvelle approche préventive à d’autres organes (ovaire, sein, poumon, prostate…).

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Nature

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top