RTFlash

Matière

Premier prototype de fabrication d'isobutène biologique à partir de glucose

C'est une étape clé dans le développement de son procédé de transformation de ressources renouvelables en isobutène gazeux (aussi appelé isobutylène, ou encore méthylpropène) que vient de réaliser Global Bioenergies.

La société, installée au Genopole d'Evry, annonce avoir réalisé un prototype de son procédé de fabrication d'isobutène par transformation biologique de glucose grâce à une première série de souches bactériennes. Une petite révolution qui vise à s'affranchir du pétrole dont est issu habituellement l'isobutène gazeux, une molécule plate-forme appartenant à la famille des alcènes légers. L'enjeu est important : l'isobutène permet de fabriquer des carburants et divers polymères représentant un marché global de 29Md$.

« Nous avons atteint cet objectif de bioproduction d'isobutène in vivo en avance sur le calendrier, commente Marc Delcourt, co-fondateur et P-DG de Global Bioenergies. Nous concentrons maintenant nos efforts sur l'augmentation du rendement et sur l'accroissement de l'échelle de fermentation. Nous projetons de mener des essais en installation pilote, préalable à l'exploitation industrielle du procédé. Cette phase nécessitera de nouveaux financements ».

Fondée en 2008 par Marc Delcourt et Philippe Marlière, Global Bioenergies est l'une des rares sociétés à développer un procédé biologique de production d'hydrocarbures. Elle développe sous licence exclusive un procédé innovant de bioproduction d'isobutène, basé sur l'installation dans des microorganismes d'une voie métabolique artificielle reposant sur des activités enzymatiques inédites. Global Bioenergies avait reçu le soutien d'Oseo, en février dernier, avec un financement de 760k? pour accélérer le développement vers l'industrialisation de son bioprocédé.

JDI

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Transformer le CO2 en énergie !

    Transformer le CO2 en énergie !

    Est-il envisageable de capturer le CO2 émis par l'homme pour le transformer en CO2 pur qui pourra être utilisé comme source d'énergie ? Oui, selon l'entreprise canadienne Carbon Engineering qui ...

  • Une nouvelle batterie prometteuse au sodium

    Une nouvelle batterie prometteuse au sodium

    Des équipes du réseau RS2E porté par le CNRS ont conçu des batteries sodium-ion dans lesquelles des ions sodium transitent d'une électrode à l'autre dans un milieu liquide, au fil des cycles de ...

  • Des ballons sous-marins qui stockent l'énergie

    Des ballons sous-marins qui stockent l'énergie

    Les installations éoliennes et solaires assurent une part de plus en plus conséquente de la production mondiale d'électricité. Toutefois, malgré les excellents résultats de ces dispositifs, nous ...

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top