RTFlash

Une pomme de terre qui résiste au sel

Selon la FAO (organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture), la salinisation des sols réduirait chaque année les superficies irriguées de 1 à 2 % dans le monde. Ce phénomène s'explique par l'érosion des roches et des sols, qui se déversent dans les fleuves, servant ensuite à irriguer les cultures. L'eau, chargée en sel, s'infiltre alors sous les plantations. Le sel s'agglutine autour des racines qui ne parviennent plus alors à absorber l'eau.

Pour essayer de surmonter ce problème considérable à l'échelle mondiale, des chercheurs hollandais, Arjen de Vos et Marc van Rijsselberghe, sont parvenus, après de nombreux essais de culture sur une île marécageuse du nord des Pays-Bas, à identifier une variété de pommes de terre qui se développe dans une eau salée, avec un taux de salinité de 20 %, un niveau auquel on pensait toute pousse impossible.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

The Guardian

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

Poster un nouveau commentaire

back-to-top