RTFlash

Matière

La plus grande centrale solaire d'Amérique Latine mise en service

Le Brésil vient d'inaugurer Pirapora, la plus grande centrale photovoltaïque d'Amérique Latine. Cette installation hors-normes qui représente un investissement global de 520 millions de dollars, doit permettre au Brésil de rattraper son retard dans le solaire. Elle occupe une étendue grande comme plus de 1.200 terrains de football. La mise en service du projet opéré par EDF Energies Nouvelles (EDF EN) a eu lieu début septembre 2017 et la deuxième des trois phases a commencé. Le site a débuté sa production d'électricité le 9 novembre 2017.

Quand l'ensemble sera opérationnel, vers la fin du premier semestre 2018, le complexe aura une capacité installée de 400 MW, de quoi fournir de l'électricité à 420.000 foyers brésiliens pendant un an, faisant de lui le complexe solaire le plus puissant d’Amérique latine. "C'est un projet emblématique, d'une taille exceptionnelle, sur un site qui a l'avantage d'être plat, avec une faible végétation et un fort ensoleillement, à proximité d'un raccordement à très haute tension", explique Paulo Abranches, directeur général d'EDF-EN Brésil.

Le site de 800 hectares est isolé dans une plaine à 350 km au nord de Belo Horizonte, capitale de l'État de Minas Gerais (sud-est). Positionnés à 1,20 mètre du sol, ses panneaux sont inclinés et pivotent en suivant les mouvements du soleil, sous l'action d’un dispositif lui-même alimenté à l'énergie solaire. Si le ciel est chargé de nuages, la production continue, mais elle diminue de 30 %.

Pour Marcos Cardoso, responsable du secteur énergie au sein du BNDES, investir dans le solaire "est une priorité maximale" pour que le Brésil tienne ses engagements pris lors des accords de Paris : porter à 45 % la part renouvelable dans la production totale d'énergie d'ici 2030. "Nous vivons une année charnière, avec la mise en service des premières grandes centrales d'énergie solaire. La capacité installée, qui s'élevait à moins de 90 MW en janvier, devrait atteindre 1 Gigawatt d'ici la fin de l'année, sans compter 2 autres GW en phase de construction". 

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Phys.org

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top