RTFlash

Peugeot dévoile une voiture hybride à air comprimé

PSA Peugeot Citroën a dévoilé un nouveau moteur sobre à essence hybride qui stocke l'énergie de l'air comprimé.

Le principe de fonctionnement est assez simple. Il repose sur l'utilisation d'un moteur à essence, d'un système de compression et décompression d'azote, d'une pompe hydraulique et d'une transmission automatique. Ce système hybride "hydro-pneumatique", comme son cousin hybride électrique, récupère l'énergie cinétique pendant le freinage et la stocke, non dans des batteries, mais dans deux réservoirs remplis d'azote.

La compression s'effectue grâce à une pompe hydraulique lors des phases de décélération ou de freinage. En phase d'accélération, la pompe hydraulique fonctionne en sens inverse et la décompression de l'azote permet de fournir l'énergie aux roues, via la chaîne cinématique.

Pour pouvoir intégrer l'hybride hydraulique dans un petit véhicule, Peugeot a eu l'idée de placer le réservoir haute pression dans le tunnel central tandis que le réservoir basse pression se loge derrière le réservoir d'essence. Ce système Hybrid Air est capable de récupérer jusqu'à 70 % de l'énergie du freinage, contre 35 %  pour un système hybride classique. Il devrait permettre une économie de carburant de 45 %, soit environ 2,9 litres de carburant aux 100 kilomètres. Quant aux émissions de CO2, elles seront seulement de 69 grammes par kilomètre.

«Cette percée technologique représente une étape clé vers l'objectif de deux litres au cent kilomètres d'ici 2020», a précisé le directeur général de Peugeot, Philippe Varin.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

Phys

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

  • Le premier vélo électrique commercial à hydrogène est français

    Le premier vélo électrique commercial à hydrogène est français

    La société Pragma Industries, spécialiste des piles à hydrogène, vient de présenter le 1er octobre à Biarritz le premier modèle commercial au monde de vélo électrique à hydrogène. Baptisé Alpha, ce ...

  • Un bus intelligent aux Pays-Bas

    Un bus intelligent aux Pays-Bas

    Les Pays-Bas viennent de s'équiper d'un prototype de bus autonome et connecté qui assurera une liaison prédéfinie aux côtés des autres véhicules en circulation. Le tout à une vitesse de 25 km/heure. ...

  • Voiture électrique : 600 km d'autonomie en 2025 !

    Voiture électrique : 600 km d'autonomie en 2025 !

    Des chercheurs anglais ont fait part de progrès sur la batterie lithium-air qui donnerait potentiellement aux voitures électriques une autonomie équivalente aux véhicules à essence. Cette batterie à ...

Recommander cet article :

  • Bravo, nous allons enfin pouvoir passer sous la barre des 3 L/100 km. Mais pour que cette technologie soit efficace pour réduire les émissions globales, il faudra qu'elle se diffuse à l'ensemble des constructeurs. Les règles du commerce et de la concurrence le permettront-elles un jour ?!
    Syned visionplanetaire

  • DomiM

    12/02/2013

    Cela va il résister à l'arrivé des super condensateur au graphène à 600 Wh/kg contre 42 Wh pour 100 kg ?

  • tonin

    11/03/2013

    a la lecture du principe de fonctionnement je pense qui faut lire moteur pneumatique au lieu de moteur hydraulique car on comprime de l'azote donc gazeux

  • tonin

    11/03/2013

    autant pour moi j'avais pas tout lu

  • Poster un nouveau commentaire

back-to-top