RTFlash

Matière

Une peinture solaire pour transformer sa maison en centrale énergétique

Des scientifiques de l’Institut royal de technologie de Melbourne (RMIT), en Australie, le professeur Kourosh Kalantar-zadeh et le Docteur Torben Daeneke, ont révélé avoir mis au point une « peinture solaire » révolutionnaire.

Capable d’absorber la vapeur d’eau, elle la divise ensuite pour générer de l’hydrogène – la source d’énergie la plus propre. La peinture est notamment constituée d’un composant unique pareil au gel de silice, utilisé dans les sachets pour absorber l’humidité et préserver la nourriture et les composants électroniques de la moisissure et de l’humidité. Mais contrairement au gel de silice, ce sulfure de molybdène synthétique est également semi-conducteur. Il transforme la division des atomes d’eau en hydrogène et en oxygène.

« Nous avons découvert qu’en mélangeant ce composant avec des particules d’oxyde de titane, on obtient une peinture qui absorbe la lumière du soleil, et produit du carburant hydrogène à partir de l’énergie solaire et de l’air humide », explique Torben Daeneke. À noter que la peinture fonctionne aussi bien dans les endroits chauds et secs que dans les endroits pluvieux, tant que l’air contient suffisamment d’humidité (ressentie ou pas) : c’est-à-dire aussi bien à Brest qu’à Marseille.

Il est ainsi possible de transformer n’importe quel mur revêtu du matériau en capteur d’énergie, et une maison en générateur de carburant propre, d’après le chercheur. Bien que la peinture solaire ne devrait pas être commercialisée avant cinq ans, Torben Daeneke est d’avis que le produit final sera peu coûteux à produire. Sans compter que « n’importe quel endroit où l’air contient de la vapeur d’eau, même reculé, peut ainsi produire de l’énergie ». Un concept extraordinaire dont on espère qu’il sera disponible dans un futur proche.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

RMIT

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top