RTFlash

Avenir

Des nouveaux robots qui aspirent à une grande souplesse

Des scientifiques de l’EPFL ont créé le premier robot fonctionnel entièrement activé par vide d’air : composé de pièces souples, il bouge lorsque l’air est aspiré hors de celles-ci. L’assemblage des pièces peut être reconfiguré pour accomplir différentes tâches, comme par exemple grimper aux murs ou encore saisir des objets.

À la manière de contractions musculaires, les composants souples du robot peuvent être activés en y créant une dépression (vide d’air). Et c’est par succion que le robot arrive à saisir des objets, ou encore à adhérer à une paroi verticale et y grimper.

L’utilisation du vide d’air fait de ce robot un outil modulaire d’une grande souplesse, pouvant être configuré pour des tâches différentes, et avec des applications possibles en recherche et dans le domaine industriel. Les composants souples à aspiration sont une apparition récente dans le monde de la robotique.

Contrairement aux systèmes pneumatiques plus répandus qui fonctionnent par injection d’air comprimé, qui nécessitent des composants rigides pour hautes pressions, et qui peuvent poser des risques d’explosion en situation extrême, les robots à aspiration sont souples, moins dangereux, et de construction plus simple.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

EPFL

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top