RTFlash

Avenir

Des nano-robots tueurs de bactéries parviennent à soigner des souris

Des chercheurs de l’Université de Californie (San Diego, Etats-Unis) ont crée des micromoteurs, assimilables à des nano-robots, dont la fonction est à la fois d’administrer des antibiotiques et de booster l’efficacité du médicament.

Ces micro-robots, pas plus gros qu’un cheveu, sont capables d’administrer pendant plusieurs jours une dose régulière de médicaments. Ils se composent d’un cœur en magnésium qui sert de moyen de propulsion par une réaction chimique qui produit des micro-bulles tout autour de l’appareil. En outre, cette réaction chimique réduit l’acidité de l’estomac comme l’explique l’un des chercheurs, Joseph Wang : "Le mouvement lui même améliore la rétention des antibiotiques dans le tissu de l’estomac où les bactéries sont concentrées".

Cela permet donc d’augmenter l’efficacité de l’antibiotique, tout en réduisant son impact sur l’organisme. Et les risques que l’infection développe une résistance en cas de prise irrégulière du traitement ou de son arrêt prématuré sont absents. Le dispositif a été testé, pendant 5 jours, sur des souris atteintes d’ulcères.

Une fois le traitement terminé, ils ont pu montrer que cette approche était effectivement beaucoup plus efficace qu’une prise régulière de médicaments. Comme ces robots sont constitués de matériaux bio-dégradables, ils sont entièrement dissous par les suc gastriques à l’issue du traitement. La prochaine étape pour les chercheurs sera de mener d’autres tests chez l’animal en vue d’un essai clinique sur des volontaires.

Article rédigé par Georges Simmonds pour RT Flash

New Scientist

Noter cet article :

 

Vous serez certainement intéressé par ces articles :

Recommander cet article :

    Poster un nouveau commentaire

back-to-top